mercredi 7 décembre 2022

Pourquoi la Turquie menace de bloquer les entrées de la Finlande et de la Suède ?

Publié le | par Engin, Hakan | Nombre de visite : 605 |
Pourquoi la Turquie menace de bloquer les entrées de la Finlande et de la Suède ?

Pour avoir une idée sur l’organisation terroriste PKK nous vous conseillons de lire excellant livre de Fikret Bila, journaliste d’investigation "LES CODES IDEOLOGIQUE DU PKK" Les Editions Panthéon" https://www.-news.com/les-codes-ideologiques-du-pkk-par-fikret-bila

Otan : pourquoi la Turquie menace de bloquer les entrées de la Finlande et de la Suède

Pour Ankara, qui avait annoncé son hostilité à l’adhésion de la Finlande et de la Suède à l’Otan, au risque de bloquer l’ensemble du processus qui requiert l’unanimité des membres de l’Alliance atlantique, la Finlande est conciliante, mais la Suède provocante.

La Turquie a menacé vendredi de bloquer le processus d’élargissement de l’Otan à ces deux pays nordiques, qui requiert l’unanimité des membres de l’Alliance. En cause, le soutien aux Kurdes du PKK, « organisation terroriste » pour la Turquie.

Premières discussions
Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu s’est montré conciliant dimanche envers la Finlande, mais a reproché à la Suède des déclarations provocantes, lors des discussions à Berlin sur l’adhésion des deux pays à l’Otan. « Les déclarations de la ministre des Affaires étrangères de Suède ne sont malheureusement pas constructives. Elle continue de tenir des propos provocants », a affirmé Cavusoglu devant la presse turque à Berlin, en marge de la réunion informelle des ministres des Affaires étrangères de l’Alliance atlantique.

Les deux pays scandinaves pourraient tourner ensemble la page de 75 ans de non-alignement militaire, alors que leurs populations sont désormais largement favorables à une entrée dans l’Otan, dans le contexte de guerre en Ukraine.

Le ministre a adopté en revanche un ton plus conciliant envers la Finlande qu’il a qualifié de « très respectueuse » face aux « inquiétudes » d’Ankara. « Mais nous ne voyons pas la même chose chez la Suède », a-t-il insisté.

Le soutien aux terroristes Kurdes
Le président turc Recep Tayyip Erdogan a exprimé vendredi son hostilité à l’adhésion de ces deux pays, leur reprochant de servir d’« auberge aux terroristes du PKK  », le Parti des travailleurs du Kurdistan, considéré comme une organisation terroriste par la Turquie, mais aussi l’Union européenne et les États-Unis.

« Nous soutenons depuis toujours la politique de portes ouvertes de l’Otan. […] Mais le fait que ces deux pays soient en contact avec les membres d’une organisation terroriste, que la Suède leur envoie des armes et qu’ils imposent des restrictions aux exportations de matériel de défense vers la Turquie vont à l’encontre de l’esprit d’alliance », a affirmé Cavusoglu.

Lors de sa rencontre avec les deux ministres, ces dernières lui ont proposé d’entreprendre « un travail » pour « répondre aux inquiétudes de la Turquie », a-t-il ajouté. Cavusoglu a précisé qu’il attendait de voir « les garanties » qui seront proposées par les deux pays. « Il faut absolument mettre fin au soutien aux organisations terroristes et lever les restrictions aux exportations vers la Turquie. Je ne dis pas cela comme un élément de marchandage, mais parce que c’est ce que signifie être des Alliés », a-t-il insisté.

Optimisme
Plusieurs pays membres de l’Otan ont pourtant jugé dimanche être « sur la bonne voie » pour trouver un consensus sur l’intégration de la Finlande et de la Suède, Berlin assurant même que leur adhésion pourrait intervenir « très rapidement ».

De son côté, l’Otan met la pression sur Ankara. Son secrétaire général, Jens Stoltenberg, s’est dit « confiant », dimanche, dans la possibilité pour les pays membres de l’Alliance de trouver un compromis avec la Turquie qui n’a pas l’intention, selon lui, de bloquer l’adhésion de la Finlande et de la Suède.

« Je suis confiant dans le fait que nous serons en mesure de trouver un terrain d’entente, un consensus sur la manière d’avancer sur les questions d’appartenance » à l’Alliance, a-t-il assuré à l’issue d’une réunion informelle des ministres des Affaires étrangères de l’Otan à Berlin. Il a ajouté que la Turquie, qui avait manifesté son hostilité à une telle adhésion, avait « clairement indiqué son intention de ne pas bloquer » l’entrée des deux pays nordiques.

Sur le même sujet

 ATATÜRK’ÜN MİLLİYETÇİLİK ANLAYIŞI VE PKK’NIN İDEOLOJİK KODLARI
dans cet article vous avez la traduction en français du discours du journaliste Fikret Bila

 Dossier : Les groupes armés révolutionnaires

 L’organisation du PKK/KCK

 Terrorisme : chronologie des dernières semaines de la lutte contre le PKK (Turquie - Etats-Unis - Irak)

 L’accord KCK et son idéologie (1/2) et L’accord KCK et son idéologie (2/2)

 Le nouveau PKK

 Les militants du PKK au service du contre-espionnage français

 Légitimation du terrorisme du PKK : l’AFP dérape

 L’enlèvement du député Aygün et la brillante opération de communication du PKK

 Qui est derrière le PKK ?

 Le PKK, allié de l’Arménie

 L’APOLOGIE DU TERRORISME DANS LA PRESSE FRANÇAISE

 Triple assassinat de terroristes kurdes à Paris : le PKK dans ses oeuvres

 Les services secrets allemands reconnaissent le PYD et YPG comme des branches syriennes du groupe terroriste du PKK

 Les codes idéologiques du PKK, par Fikret Bilâ

 Terrorisme : l’organisation terroriste PKK assassine encore une fois des civils.

 Turquie/Arménie : Les jeux dangereux d’Erevan

 Viols d’enfants : des témoignages montrent le caractère ignoble des terroristes du PKK

 Guillaume Perrier : Un propagandiste pro-PKK déguisé en journaliste ?

 Le chantage terroriste en action (Turquie / PKK).

 Le DTP ne se démarque pas du PKK

 Terrorisme : relations entre le PKK et les pays occidentaux

 13 terroristes du PKK déposent les armes

 Polémique autour du cessez-le-feu décrété par le PKK à l’occasion du Ramadan.

 Le Canada annule le statut d’une association pour lien avec l’organisation terroriste PKK

 Ankara condamne l’autorisation accordée par les pays européens à la propagande terroriste du PKK

 Les Pays-Bas reconnaît le lien entre l’organisation terroriste du PKK et son aile Syrienne les Unités de Protection du Peuple (YPG) vendredi.

 Turquie : le PKK revendique l’attentat de Cizre

 Un commando terroriste du PKK tente d’assassiner un homme d’affaire qui refuse de se soumettre au racket.

 L’agression turcophobe de la Place Bastille passée sous silence dans les médias (PKK/Terrorisme)

 Le PM turc reproche à l’Europe de ne pas extrader les terroristes kurdes du PKK vers la Turquie

 Le Conseil de l’Europe "condamne" les attentats du PKK en Turquie

 Maliki veut empêcher le PKK de lancer des attaques en Turquie

 Cavusoglu : "La Turquie apportera toute son aide pour débarrasser l’Irak de la présence du PKK"

 La Turquie appelle à ne pas légitimer l’YPG/PKK au Conseil de sécurité de l’ONU

 Le PKK kidnappe pour la première fois un député en Turquie

 Turquie : Les Gardiens de village fatigués de la "sale guerre" contre le terrorisme du PKK

 Le nationalisme kurde irakien à la rescousse du PKK (Irak/Turquie)

 Pourquoi le PKK est-il soupçonné d’avoir provoqué des incendies de forêt en Turquie ?

 L’armée turque neutralise 5 terroristes du PKK dans le nord de l’Irak

 La Communauté franco-turque dénonce l’impunité du PKK en France

 Vague d’attentats attribués au PKK en Turquie

 Le PKK assure ses plus importants revenus grâce à la drogue

 "Ni la Russie ni les États-Unis n’ont tenu leurs promesses de retirer les terroristes du PKK/YPG"

 La lourde implication du PKK dans le trafic de drogue "turc" en Europe

 Bien d’autres articles sur votre site Turquie News



À lire aussi

TAHA CARIM

TAHA CARIM

9 juin 2022