samedi 3 décembre 2022

106 RPG-7 lance-rocket russes, 79 M-16 infantry rifles américains

Publié le | par Engin | Nombre de visite : 149 |
106 RPG-7 lance-rocket russes, 79 M-16 infantry rifles américains

Parmi plus de 1000 armes saisies, il y a un mois, dont de très lourdes.
On avait 106 RPG-7 lance-rocket russes, 79 M-16 infantry rifles américains... Saisis au PKK.

On sait très bien que le PKK ,YPG, SDF, PJAk, SOB, FDP, etcetera n’a de "travailleur" que ses accointances historiques avec le marxisme-léninisme et l’USSR.

Historiquement, ils étaient utilisés par le Kremlin pour punir la Turquie de ne pas être rouge, d’être cette sorte de Cuba à JFK, géographiquement trop proche, pas coco, mais rêvant d’Occident (en tout cas pas du Pacte de Varsovie).

Le père de l’actuel Hafez invitait dans son palace Artin Agopyan, le leader du Pkk qui a causé presque 50’000 morts, dont le portrait défile dans des villes en Europe, et Suisse.

L’URSS et la Syrie prenant la Turquie en étau est une très vieille histoire.
On ne s’étonne donc pas de trouver des armes russes, comme des armes américaines qui, comme d’autres pays de l’UE, soutient, arme et entraîne le PKK YPG, SDF, PJAk, SOB, FDP whatever.

On constate qu’une rocket sur la Pologne émeut bien plus l’OTAN qui est entrée dans une sorte de panique sourde, que lorsque cela touche la Turquie. Et pourtant l’article 5 est celui que les USA ont invoqué quand 2 de leurs tours ont été flinguées.

La Turquie a souffert plus de 15 fois le coût humain du WTC. Et ses alliés de l’OTAN que font-ils ? Ils arment, entraînent les terroristes qui la saignent.

La France a traversé une mer et continent pour aller défendre "sa sécurité" au Mali, ou ailleurs.

Les USA ont traversé un océan et un continent, vers l’Iraq, la Syrie, l’Afghanistan, la Lybie...

La Turquie se contente de défendre ses frontières. Légitimes. Son sol. Souverain. Et ceux avec qui elle a signé un Traité, non seulement ne la défendent pas (art 5), mais pire, défendent ses ennemis.

C’est ... moche.

Ah. Oui, je sais, l’important c’est le pétrole, le pompiste charmant qui joue le jeu. "We secured the Oil" disait Trump. (Oh oui, j’espère que Trump revienne sur twitter, j’adore les candides) Et bien le pompiste a tiré une roquette vers la Turquie, ce soir.

Faut croire qu’il y a encore pléthore de matos

Attaque Taksim métaux dans explosive
Attaque Taksim métaux dans explosive

ça c’est qu’ils ont trouvé par terre à Istanbul.
La plus grande partie des vis, plombs et autres étaient bien entrés dans les corps. Plus de 80 corps déchirés. 2 personnes sont encore aux soins intensifs. Une dizaine en observation.
La petite fille de la poussette soufflée a eu de la chance, a 1 centimètre près, une de ces vis lui entrait non pas entre le nez et la joue, mais dans l’oeil.

La presse occidentale n’a fait aucun erratum bien que tous les auteurs aient avoué être du PKK YPG PYD FDP etc.

Ils ont plus d’honneur, faut croire, que la presse qui est vraiment très merdia là.

Les amis de Danielle Mitterrand, Ségolène, Mélenchon, BHL et autres politique de gauche de Genève parlant sous le portrait du leader apo, et autres, ont bien bossé.

Ils doivent être fiers. A défaut d’assurer des aides pour les hivers rudes, aux gens d’ici, ils ont leur petite guerre lointaine pour se sentir bien révolutionnaire.

Waow.

Ils sont encore et toujours incapables de citer un seul droit dont serait privé des Turcs d’origine kurde de Turquie par rapport à d’autres citoyens Turcs, mais c’est bien leurs amis terroristes qui ont posé une bombe avec plein de métaux devant déchirer de simples civils se promenant après l’heure de la sieste des bébés à Istanbul.

Le petit visage d’Almeda, 3 ans, dont la poussette a été arrachée des mains de son papa qui en est encore choqué. Ils voulaient juste lui acheter un simit (un de ces pains ronds) un peu plus loin dans la rue...
Par chance les éclats de métal n’ont atteint que son front et son petit nez

Attaque terroriste Istiklal Almeda
Attaque terroriste Istiklal Almeda

Je me demande si cela rend heureux. Des Turcs morts. Ou si comme il y a 100 ans, le fait de ne pas compter, prendre en compte, enregistrer, conceptualiser, le fait qu’il y ait des morts turques, comme si un Turc mort ne compte pas, fait que cela ne fait rien. Je ne sais toujours pas ce qui est pire. La haine ou l’indifférence. J’ai ma petite idée. Il est rare que je sorte du cadre de ma propre indifférence à ce que certains pensent, disent, éructent.

Nulla dies sine linea disait l’autre. Ben voilà, c’est écrit.

A. S. T

À lire aussi

La Suède extrade...

La Suède extrade...

3 décembre 2022