samedi 10 décembre 2022

Voici la première déclaration du kamikaze d’İstiklal

Publié le | par Hakan | Nombre de visite : 536 |
Voici la première déclaration du kamikaze d'İstiklal

Ahlam Albashir, un terroriste syrien qui a fui après avoir déposé une bombe sur la rue Taksim Istiklal, a été pris dans une opération de nuit à Küçükçekmece. Lors de l’interrogatoire du terroriste, on a appris qu’il avait été formé comme officier spécial du renseignement par l’organisation terroriste PKK/PYD/YPG et qu’il était entré illégalement en Turquie par Afrin-Idlib pour passer à l’action.

Afin d’attraper la femme terroriste qui s’est enfuie en déposant une bombe sur la rue Istiklal, 1200 caméras de sécurité qui ont vu les itinéraires vers et depuis la scène ont été examinées.

Il a été déterminé que la femme avait quitté les lieux en taxi et s’était rendue dans un quartier Esenler à Istanbul. Dans l’étude physique et technique, une opération a été réalisée à 21 adresses différentes qui se sont avérées être en contact avec la femme.

Le nombre de détentions augmente à 48

Au cours de l’opération, 48 personnes ont été arrêtés et détenues. Lors des interrogatoires des suspects, il a été déterminé que la femme qui avait posé la bombe s’était rendue à une adresse à Küçükçekmece. Lors de l’opération menée à l’adresse indiquée à 02h50, la ressortissante syrienne Ahlam Albashir, qui a perpétré l’incident, a été capturé.

Lors de l’interrogatoire du suspect, on a appris qu’il avait été formé comme officier spécial du renseignement par l’organisation terroriste PKK/PYD/YPG et qu’il était entré illégalement en Turquie via Afrin-Idlib pour intervenir.

Il a été noté que le terroriste a reçu des ordres d’action à Istanbul depuis le siège de l’organisation terroriste PKK/PYD/YPG à Kobani, en Syrie, et a déclaré qu’il avait passé à l’acte vers 16h20 hier et par la suite s’était enfui.

Il a été indiqué que les études initiées sur l’incident se poursuivent de manière multiforme.

Un suspect nommé B. recherché

Il a été indiqué que la police avait poursuivi ses efforts pour appréhender le suspect nommé B., qui aurait quitté Albashir avant ou juste après l’attaque et aurait pris la fuite.

Selon les informations du DHA, le département pénal de l’EGM a annoncé la source de l’explosion comme étant de la « TNT ». L’un des explosifs de grande puissance, indique le communiqué.

À lire aussi

TAHA CARIM

TAHA CARIM

9 juin 2022

Turquie et CPEC

Turquie et CPEC

29 novembre 2022