mercredi 30 novembre 2022

TERRORISTE : L’Attaque des terroristes du PKK du 19 octobre 2011

Publié le | par Hakan | Nombre de visite : 218 |

Steven Vanackere et Obama condamne les attaques du PKK

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires Etrangères Steven Vanackere a condamné fermement, mercredi soir, les attaques récentes de l’organisation terroriste PKK qui ont "coûté la vie à de nombreux militaires, policiers, mais également citoyens turcs".

"La Belgique exprime toute sa solidarité et sa sympathie aux autorités turques, ainsi qu’aux familles éprouvées", souligne un communiqué émanant du SPF Affaires étrangères. "La Belgique soutient la Turquie dans sa lutte contre le terrorisme. Elle soutient également les autorités turques dans leur recherche d’une solution politique à la question kurde", précise encore le texte. (AUM)

Le président américain Barack Obama a condamné mercredi "l’attaque terroriste scandaleuse" des terroristes kurdes du PKK, un des alliés traditionnels de Washington.

"Les Etats-Unis vont continuer à soutenir fermement le gouvernement turc dans sa lutte contre la menace terroriste du PKK et pour apporter la paix, la stabilité et la prospérité à tous les citoyens du sud-est de la Turquie", a déclaré Barack Obama, cité dans un communiqué.

La France condamne avec la plus grande fermeté les attaques menées par le mouvement terroriste PKK le 19 octobre contre des postes militaires dans le sud est de la Turquie. Elles ont coûté la vie à 26 soldats turcs et en ont blessé au moins 18 autres, en plus de l’attentat commis la veille à Bitlis, qui a coûté la vie à 8 personnes.

La France condamne les attaques

La France exprime toute sa solidarité aux autorités turques et toute sa sympathie aux familles des victimes dans ce moment de douleur.

Les attaques terroristes de ces derniers jours ne font que renforcer la France dans sa volonté d’être aux côtés de la Turquie pour lutter contre le terrorisme, et pour soutenir ses efforts dans la recherche d’une solution politique à la question kurde.

La France réitère son appel aux représentants élus des populations turques d’origine kurde à prendre clairement leurs distances avec la violence terroriste du PKK.

Le PKK met en garde la Turquie

La Turquie s’expose à être frappée "plus fort" si elle mène des opérations militaires hors de ses frontières, a déclaré mercredi un porte-parole du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), Ahmed Denis.

"L’armée turque sera frappée plus fort si elle essaie de mener des opérations militaires à l’extérieur des frontières turques", a-t-il dit.

Source avec AFP et Belga



À lire aussi

Attaque terroriste du PKK

Attaque terroriste du PKK

27 septembre 2022

TAHA CARIM

TAHA CARIM

9 juin 2022

DURSUN AKSOY

DURSUN AKSOY

14 juillet 2022

Turquie et CPEC

Turquie et CPEC

29 novembre 2022