jeudi 8 décembre 2022

Franck Papazian interdit de séjour.... en Arménie

Publié le | par Pakize | Nombre de visite : 1290 |
Franck Papazian interdit de séjour.... en Arménie

Le très raciste extremiste turcophobe Franck Papazian, que nous vous avons longuement présenté au fil de nos articles, et qui se présente lui-même comme un brave "défenseur des droits des Arméniens et de la diaspora", annonçait hier sur ses réseaux sociaux son départ imminent pour un séjour en Arménie, promettant également pour son retour "une grosse annonce pour septembre".

Or ce jour, c’est une annonce toute autre qui vient orner les pages des réseaux de l’activiste du Bureau de l’ARF (Fédération Révolutionnaire Arménienne).
En effet, ce dernier annonce qu’il est déclaré "interdit de séjour en Arménie" !
Le co-président du CCAF (Conseil de coordination des organisations arméniennes de France), a été refoulé par la police des frontières arméniennes hier et reconduit après qu’on lui ait confisqué son passeport.
Voici ce qu’il déclare lui-même sur son profil facefookien :

"Arrivé hier à Erevan, j’ai appris que j’étais interdit de séjour en Arménie.

Chers amis,
C’est avec une douleur immense que je vous informe que hier soir, j’ai été interdit de rentrer en Arménie. Sur ordre du premier ministre, Nikol Pashinyan, je suis persona non grata en Arménie. La police arménienne m’a raccompagné dans l’avion Air France de 5h20 du matin.
Dès mon arrivée à Erevan, j’ai été interpelé, placé dans une petite pièce, puis en zone de transit. Et mon passeport confisqué.
Je savais que j’étais interdit de séjour en Turquie et en Azerbaïdjan. Aujourd’hui, je suis interdit de séjour dans l’Arménie de Pashinyan.
Après 40 ans de travail acharné en faveur de l’Arménie et de la cause arménienne, parfois au péril de ma vie, se retrouver dans cette situation fait très très mal. Cette décision de Nikol Pashinyan est une démonstration de plus qu’il n’est pas à la hauteur des responsabilités qui lui incombent. Pashinyan est fort lorsqu’il demande à sa police d’expulser un militant de la cause arménienne. Vous imaginez ce petit dirigeant discuter avec Erdogan ou Aliev ? Tôt ou tard, le peuple d’Arménie comprendra qu’il devra se débarrasser de ce dirigeant qui met tout en œuvre pour affaiblir l’Arménie. La diaspora comprendra aussi. Et alors, le meilleur sera encore possible ! Mais il est temps de dire Stop !
"

Le gouvernement arménien a ainsi bien compris que ces agités assoiffés de vengeance au nom de déformations et d’instrumentalisation historiques ne seront que des obstacles au rétablissement de la paix dans cette région, et leur opposition à la normalisation des échanges avec leurs voisins Turcs et Azerbaïdjanais un frein au développement nécessaire de l’Arménie.

Espérons que les autorités et les politiques français finissent par le comprendre également très prochainement, peut-être verrons nous une décision similaire ici en France.

 :

À lire aussi

CONTRE LA FRANCE

CONTRE LA FRANCE

21 juillet 2022

MEHMET SAVAS YERGÜZ

MEHMET SAVAS YERGÜZ

9 juin 2022

AIRPORT D'ESENBOGA

AIRPORT D’ESENBOGA

8 août 2022