mercredi 30 novembre 2022

Turquie : Nouvelles attaques des terroristes kurdes du PKK

Publié le | par Hakan | Nombre de visite : 159 |

Au moins sept soldats ont été tués dans deux attaques revendiquées par des rebelles du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans le sud et l’est de la Turquie, a-t-on appris mardi 20 juillet de sources officielles.

L’attaque la plus meurtrière a visé pendant la nuit un poste militaire près de la ville de Cukurca, non loin de la frontière irakienne, selon des sources militaires à Diyarbakir, principale ville du sud-est. Selon le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, six soldats ont été tués, 15 autres blessés, et un terroriste tué. Mais un responsable du PKK a donné un bilan beaucoup plus lourd : "Nos combattants ont tué treize militaires turcs dans l’attaque d’une base de la région d’Hakkari", dans l’extrême sud-est de la Turquie, a déclaré à l’AFP Roz Walat, responsable des relations extérieures du PKK, installé dans les montagnes de la région autonome du Kurdistan, dans le nord de l’Irak. Il a en outre avancé qu’il n’y avait "aucune victime dans [leurs] rangs" et qu’ils avaient "détruit des mortiers et des canons turcs". Il s’agit d’une des attaques les plus meurtrières depuis le début de l’année.

La deuxième attaque terroriste a eu lieu dans la province de Van (est), où des membres du PKK ont ouvert le feu mardi sur un groupe de membres des forces de l’ordre, près de la localité de Gulpinar, tuant l’un d’entre eux, selon des sources sécuritaires.

Lundi, onze soldats turcs ont été blessés dans une explosion qui a frappé leur véhicule dans la même région. Le PKK lance presque quotidiennement des attaques souvent meurtrières depuis l’annonce le 31 mai par leur leader emprisonné à vie, Abdullah Öcalan, de la fin du "cessez-le-feu" unilatéral proclamé il y a près d’un an, en raison des opérations déclenchées par Ankara contre ses activistes.

Le PKK, considéré par la communauté internationale comme une organisation terroriste commet des attentats depuis 1984. Les attaques ont causé au moins 45 000 morts. L’armée de l’air turque bombarde régulièrement les positions des terroristes dans les montagnes irakiennes, avec l’aide du renseignement américain.

M. Erdogan a pour sa part réaffirmé la volonté de son gouvernement de lutter contre le terrorisme :"Nous poursuivrons notre lutte contre le terrorisme avec détermination. Nous continuerons sans crainte et sans relâche. Nous ne reculerons pas d’un pas".

Avec Le Monde, AFP et Reuters

À lire aussi

Attaque terroriste du PKK

Attaque terroriste du PKK

27 septembre 2022

TAHA CARIM

TAHA CARIM

9 juin 2022

DURSUN AKSOY

DURSUN AKSOY

14 juillet 2022