mercredi 15 septembre 2021
Accueil | Nos rubriques | Actualité

Orly : les immigrés clandestins étaient acheminés… en jet privé

jeudi 17 décembre 2020 | par Engin


Orly : les immigrés clandestins étaient acheminés… en jet privé

Qui sont ces clandestins qui peuvent payer un billet d’avion à 30 mille euro ?

Orly : les immigrés clandestins étaient acheminés… en jet privé

Avec le point ; https://www.lepoint.fr/societe/orly-les-immigres-clandestins-etaient-achemines-en-jet-prive-17-12-2020-2406340_23.php?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&Echobox=1608220158&fbclid=IwAR2czsNg5v0ULdjR2ELSATZv8Pxjfavge6LQf2Ee9mYh-zQchrjQvZwFDZg#xtor=CS1-31-%5BEchobox%5D

C’est une incroyable filière d’immigration qu’a démantelée la police aux frontières. Le parquet de Créteil s’est saisi de l’affaire.

C’est a l’aéroport d’Orly que le jet prive transportant des immigres clandestins a été intercepte.

De mémoire de policiers aux frontières, c’est la première fois qu’un tel événement se déroule à l’aéroport d’Orly. Le 13 décembre, un avion privé de la Tyrolean Jet Services, en provenance d’Istanbul, a atterri sur le tarmac de l’aéroport d’Orly. À son bord, neuf passagers étrangers démunis de pièces d’identité qui souhaitaient demeurer en France.

« C’est rarissime d’affréter un jet privé pour faire passer des immigrés clandestins. Il faut avoir les moyens », explique un policier. Après l’atterrissage, le parquet de Créteil a ouvert une enquête pour aide à l’entrée et au séjour irrégulier en France. Les investigations ont été confiées à la Police aux frontières d’Orly (PAF), selon le parquet qui a confirmé l’information.

Sur son site Internet, la compagnie promet presque le paradis : « You chose the destination, we take care of everything » : « Vous choisissez la destination, on s’occupe de tout. » Naïve ou prête à tout en raison de la crise que subit le secteur aérien, la compagnie privée autrichienne devra rendre des comptes à la justice. En effet, selon le Code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile, l’entreprise de transport aérien est passible d’une amende lorsqu’elle débarque un étranger non ressortissant d’un État membre de l’Union européenne, sur le territoire français et démuni de document de voyage ou de visa requis par la loi ou l’accord international qui lui est applicable.

30 000 euros au minimum le billet

Selon une source proche de l’enquête, les neuf voyageurs clandestins ont dû régler une facture minimale de 30 000 euros pour ce vol Istanbul-Paris à bord de ce jet privé. « Il s’agit d’une estimation basse établie à partie des tarifs proposés par la compagnie. On ignore à ce stade de l’enquête combien le voyage leur a coûté au total. »

Après quelques jours d’investigations, les enquêteurs de la PAF ont retrouvé des documents d’identité déchirés en morceaux dans la carlingue de l’avion. Selon nos informations, les clandestins se revendiquent kurdes et ont demandé l’asile politique à leur arrivée. Ils ont été maintenus en zone d’attente.



A la Une

Nombre de visite 308

Sélection d'article