Le plus grand groupe d’entreprises de Turquie appelle le gouvernement (...) - Turquie News
mercredi 18 mai 2022

Le plus grand groupe d’entreprises de Turquie appelle le gouvernement d’Erdoğan à abandonner sa politique de taux bas

Publié le | par Hakan |

Le plus grand groupe d'entreprises de Turquie appelle le gouvernement d'Erdoğan à abandonner sa politique de taux bas

Le principal groupe économique turc a appelé samedi le gouvernement du président Tayyip Erdoğan à abandonner une politique monétaire basée sur des taux bas, ce qui a déclenché un krach record de la livre.

L’Association turque de l’industrie et des affaires (TÜSİAD), dans un communiqué publié sur son site officiel, a appelé Ankara à revenir aux « règles de la science économique » suite à l’échec des objectifs du programme économique actuel.

La déclaration arrive alors que la livre turque est en chute libre après que la banque centrale, à l’instigation d’Erdoğan, ait commencé une série de baisses de taux d’intérêt plus tôt cette année, faisant perdre plus de 50 % de sa valeur au dollar américain cette année. L’inflation dans le pays a dépassé 21,3% le mois dernier.

Erdoğan maintient l’opinion peu orthodoxe selon laquelle une baisse des taux d’intérêt sera très bénéfique pour l’économie de son pays. La banque centrale a voté jeudi pour réduire le taux d’intérêt directeur du pays à 14 pour cent contre 15 pour cent, envoyant la lire à un nouveau plus bas record de 15,5 pour un dollar.

"En raison de l’instabilité que nous avons connue ces derniers temps, il est devenu clair que les objectifs de ce programme économique qui est tenté ne seront pas atteints", a déclaré TÜSİAD.

TÜSİAD a déclaré que les mesures prises par Ankara avaient créé "un environnement de méfiance et d’instabilité", ajoutant que le modèle économique risquait de causer des problèmes "beaucoup plus gros" à l’avenir.

"Même les exportations, qui devraient en bénéficier le plus, ont été pénalisées dans cet environnement", a ajouté le groupe.

Le gouvernement d’Erdoğan maintient que le programme économique actuel, basé sur des taux d’intérêt plus bas, augmentera les exportations et diminuera les importations, ce qui entraînera à son tour un excédent du compte courant et une croissance plus élevée avec un taux d’emploi élevé.

TÜSİAD a déclaré qu’il était nécessaire qu’un « environnement de confiance » soit établi en Turquie et pour le renforcement effectif des institutions et des réglementations.

Erdoğan a annoncé jeudi une augmentation de 50 pour cent du salaire minimum du pays à 4 250 lires par mois (275 $) dans le but de compenser l’impact de la hausse des prix.


Nombre de visite 400

À lire aussi