jeudi 8 décembre 2022

Aveu historique des Etats-Unis

Publié le | par Ali Bal | Nombre de visite : 705 |
Aveu historique des Etats-Unis

Turquie-News vous propose en exclusivité la traduction d’un article turc où Bruce Fein, ancien conseiller du Président américain Ronald Reagan, révèle qu’en 1981, lorsque Reagan était au pouvoir, la Maison Blanche a mené des recherches sur la thèse arménienne de "génocide", celles-ci ont démontré que les accusations des Arméniens étaient dénuées de fondements. En outre, Monsieur Fein déclare : « Il ressort des investigations menées par la Maison Blanche que près de 2 millions de Musulmans ottomans ont été massacrés par les Arméniens. »

Bruce Fein, ancien conseiller du Président américain Ronald Reagan, a déclaré : « Il ressort des investigations menées par la Maison Blanche que près de 2 millions de Musulmans ottomans ont été massacrés par les Arméniens. Ces derniers ne mettent pas leurs archives à la disposition des historiens de crainte que la vérité ne voit le jour…  »

Conseiller juridique du Président américain Ronald Reagan, Fein s’est exprimé au journal Takvim à propos des thèses sur le « génocide arménien ».
Bruce Fein révèle qu’en 1981, lorsque Reagan était au pouvoir, la Maison Blanche a mené des recherches sur cette question, celles-ci ont démontré que les assertions arméniennes étaient dénuées de fondements : « Il ne faut pas perdre de vue la bienveillance que l’on peut, volontiers, qualifier « d’admirable » des Ottomans envers les minorités qui jouissaient de grandes libertés et d’une vie prospère au sein de l’Empire. »

LES MILICES ARMENIENNES ONT MASSACRÉ NOMBRE D’OTTOMANS

Les investigations ont prouvé que lors de la première guerre mondiale, les milices arméniennes, soutenues et aidées par les Russes et les Français, ont massacré près de 2 millions d’Ottomans musulmans ; le nombre des victimes arméniennes s’élevant, lui, à près de 500 mille. Ici, la question centrale est la trahison des Arméniens. Les Ottomans n’ont fait que se défendre. Aujourd’hui, l’instrumentalisation du « génocide arménien » a aussi une dimension financière, particulièrement pour les Arméniens résidant aux Etats-Unis qui en tirent des rentes confortables. Et, c’est bien en raison des enjeux financiers très importants que les gouvernements américains ne veulent pas s’opposer aux allégations des Arméniens.
Si les Arméniens refusent avec obstination d’ouvrir leurs archives c’est précisément parce qu’ils craignent que l’édifice qu’ils ont mis des années à construire ne s’écroule les privant de pouvoir et de revenus. Les archives sont la clé qui dévoilera la vérité.

Source : Takvim

Vous pouvez retrouver le texte original en cliquant ici [Turc].

Traduction exclusive pour Turquie News par Julie-Deniz Ercan en collaboration avec Ilker et Hakan ©

À lire aussi

Pelosi en Arménie

Pelosi en Arménie

19 septembre 2022