jeudi 8 décembre 2022

Une mosquée ottomane en Afrique du Sud

Publié le | par Hakan | Nombre de visite : 443 |

[AFP] - La mosquée Nizamyiye édifiée dans un style ottoman près de Johannesbourg, en Afrique du Sud, a été inaugurée jeudi 4 octobre par le ministre turc de l’Economie Zafer Çaglayan et Jacob Zuma, le président sud-africain.

Le ministre turc de l’Economie Zafer Çaglayan a inauguré jeudi 4 octobre une grande mosquée à côté de la ville sud-africaine de Johannesburg. Rizanur Meral, président de la Confédération des hommes d’affaires et des industriels turcs (TUSKON), Mustafa Çikrikçioglu, vice-président de l’Assemblée des exportateurs turcs (TIM) et plusieurs hommes d’affaires turcs étaient également présents. La mosquée imite le style des complexes ottomans, abritant également un centre culturel, une école turque, des terrains de sport, des commerces, une clinique, un restaurant et une académie de sciences islamique. « Il s’agit d’un complexe social qui servira de lieu de rencontre pour toutes les religions et les croyances », a déclaré Çaglayan, qui était en visite officielle en Afrique du Sud. Appelé le Nizamiye Külliyesi, le complexe a été totalement financé par Ali Katircioglu, un homme d’affaires turc âgé de 74 ans. La mosquée en elle-même est une petite réplique de la mosquée Selimiye érigée au XVIe siècle dans la ville turque d’Edirne et qui figure au patrimoine mondial de l’Unesco.

La mosquée porte le nom de Nizam al-Mulk, un héros persan !
La construction du complexe, qui représente le plus grand du genre dans l’hémisphère sud, a commencé il y a trois ans dans une localité située entre la capitale économique de l’Afrique du Sud, Johannesburg, et sa capitale politique, Pretoria. L’ex-président sud-africain Nelson Mandela, qui en avait souhaité la construction, avait insisté sur la nécessité d’y inclure une clinique. C’est l’actuel chef de l’Etat sud-africain Jacob Zuma qui a coupé jeudi le ruban rouge, entouré d’une délégation ministérielle turque. « La mosquée Nizamyiye va contribuer à améliorer la compréhension et la tolérance entre les diverses religions », a-t-il déclaré, sous les applaudissements. L’édifice, avec son dôme de 24 mètres de diamètre, est une réplique de la mosquée Selimiye. L’édifice religieux porte le nom de Nizam al-Mulk, un héros persan qui vécut au XIe siècle. L’Afrique du Sud est un pays très majoritairement chrétien qui compte environ 650.000 musulmans pour 50 millions d’habitants.

À lire aussi