samedi 10 décembre 2022

Un tribunal albanais confirme l’extradition du PDG de Thodex vers la Turquie

Publié le | par Hakan | Nombre de visite : 156 |
Un tribunal albanais confirme l'extradition du PDG de Thodex vers la Turquie

Les autorités albanaises extraderaient le notoire Faruk Fatih Ozer (PDG de l’échange de crypto en détresse Thodex) vers la Turquie.

Il a fui son pays natal l’année dernière après avoir prétendument fraudé les clients de la plateforme pour près de 2 milliards de dollars.

Justice à rendre

Selon une couverture récente de la BBC, les autorités albanaises et turques ont négocié l’expulsion d’Ozer, qui a 15 jours pour faire appel de la décision.

Le joueur de 27 ans et sa plate-forme de cryptographie en difficulté Thodex ont fait la une des journaux l’année dernière en arrêtant tous les services de trading et en fermant le site Web. Cela a causé d’énormes pertes d’investissement puisque le lieu était parmi les plus grands de Türkiye à l’époque.

Plusieurs sources ont indiqué qu’Ozer avait empoché 2 milliards de dollars de fonds d’utilisateurs et trouvé refuge en Albanie. Alors qu’il a réussi à rester sous couverture pendant plus d’un an, les agents des forces de l’ordre de la ville albanaise d’Elbasan ont finalement découvert où il se trouvait et l’ont arrêté il y a quelques mois.

Les autorités turques ont affiché leur intention de punir sévèrement Ozer pour ses actes. L’enquête a insisté pour qu’Ozer reste derrière les barreaux pendant les 40 562 années ridicules, tandis que le ministre de l’Intérieur de Türkiye - Suleyman Soylu - a déclaré :

“"Lorsqu’il est pris à la notice rouge, nous avons des accords d’extradition avec une grande partie de ces pays. Si Dieu le veut, il sera arrêté et sera renvoyé."”

Certains des associés du patron, dont son frère et sa sœur, sont déjà allés en prison.

Un autre succès en Turquie

La police turque a récemment arrêté une autre organisation criminelle et lui a confisqué pour 40 millions de dollars d’actifs numériques. L’entité a organisé des programmes de paris sportifs illicites et a envoyé ses rendements à plusieurs adresses de crypto-monnaie.

L’un des comptes appartenait à Halil Falyali - un homme d’affaires chypriote turc notoire qui était censé être le chef d’un gang mafieux distinct. Il a été abattu près de chez lui en février par un groupe d’hommes armés.

Les enquêteurs ont affirmé que la société de paris avait traité environ 135 millions de dollars de crypto au cours de son existence. Le ministre Soylu a déclaré que le montant saisi ne représente « que le début » de l’action :

“"Cette opération est venue de Chypre turque et est liée au meurtre de Halil Falyali. Un transfert d’environ 2,5 milliards de TL a eu lieu. Environ 40 millions de dollars ont été confisqués pour le moment."”

Le ministère a également envoyé des détails sur l’affaire à certains pays européens, laissant espérer que cela pourrait les aider à lutter contre de tels crimes sur le Vieux Continent.

À lire aussi