jeudi 8 décembre 2022

Turquie : Phase finale pour "ATAK", l’hélicoptère de combat turc

Publié le | par Laurent | Nombre de visite : 1395 |

Le projet de construction d’hélicoptères dite « tactique-attaque », qui avait vu le jour il y a plus de dix ans et qui était destiné aux besoins du Commandement de l’Armée de Terre, arrive à sa phase finale. Un premier pas concret vient d’être fait entre le turc TAI et l’italien Agusta Westland sur le démarrage du contrat incluant 90 hélicoptères de combat dont le logiciel de fonctionnement et le fourniment seront réalisés avec les moyens nationaux. C’est notamment TAI qui endosse la réalisation du logiciel.

Le contrat inclus l’achat, dans un premier temps, de 50 hélicoptères de combat et pose une option sur 40 autres, ce qui fait un total de 90 appareils. Plusieurs géants comme Eurocopter, partenariat français-allemand-espagnol, avec le « Tiger », Rosonobonoexport, partenariat russe-israélien, avec le « K-52 Erdogan » ou l’américain « Boeing » avec l’ « Apache » avaient répondu à l’appel d’offre, mais le « Comité Exécutif de Défense » turc avait décidé de continué le projet avec le « Mangusta A-129 » de l’italien Agusta Westland. Le projet a une durée totale estimée à 114 mois, et inclus une première livraison dans 60 mois.

Le Mangusta A-129 a dans son CV des opérations réalisées en Somali, Albanie et Kosovo sous le drapeau italien. Il est capable d’atteindre une vitesse de 265 km/h, de monter à une altitude de 3 290 mètres et de parcourir 550 km sans ravitaillement.

À lire aussi