mercredi 7 décembre 2022

Pays-Bas : 55 membres du PKK interpellés lors d’une réunion secrète

Publié le | Nombre de visite : 427 |

La police néerlandaise a interpellé lundi 55 membres du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), sur la liste des organisations considérées comme terroristes par l’UE, alors qu’ils participaient à une réunion secrète prévue pour durer une semaine dans le sud-ouest des Pays-Bas, a annoncé le parquet néerlandais.

“La police néerlandaise a interrompu ce matin une réunion secrète du PKK en Zélande (province du sud-ouest des Pays-Bas, ndlr)“, dans le village de Ellemeet, a indiqué le parquet néerlandais dans un communiqué. Quelque 150 policiers, appuyés par un hélicoptère, ont participé à l’opération.

Les arrestations, effectuées dans un parc de vacances, ont été rendues possibles grâce à des informations rassemblées par les services de renseignements néerlandais. La réunion secrète avait débuté vendredi et devait durer une semaine environ, selon la même source.

Le PKK est considéré comme une organisation terroriste par Ankara, de nombreuses autres capitales ainsi que l’Union européenne. “Le PKK recrute aussi aux Pays-Bas de jeunes Kurdes, dont des mineurs d’âge, pour la lutte armée“, a souligné le parquet dans son communiqué.

Le PKK est considéré comme une organisation terroriste par la communauté internationale. Les attentats de l’organisation séparatiste ont causé la mort de quelque 45.000 personnes depuis 1984, début des attentats du groupe terroriste qui vise à instaurer un Etat indépendant kurde dans le sud-est de la Turquie.

Le conflit a connu depuis 2011 un regain progressif des tensions, avec une augmentation du nombre d’attaques et la multiplication des arrestations de militants du groupe terroriste.



À lire aussi

MEHMET SAVAS YERGÜZ

MEHMET SAVAS YERGÜZ

9 juin 2022