Le Maire de Lyon Gérard COLLOMB à Istanbul - Turquie News
lundi 16 mai 2022

Le Maire de Lyon Gérard COLLOMB à Istanbul

Publié le | par Sophie C. |

Collomb : « Une réelle volonté d’aller de l’avant du côté des Turcs comme du côté des Français »

Publié le 14/10/2012 à 06:00 International.

A Istanbul jusqu’à aujourd’hui, le sénateur maire Gérard Collomb a
rencontré son homologue qui se rendra à Lyon en mai prochain
.

Vous êtes à Istanbul depuis vendredi. Pourquoi ce déplacement en Turquie ?

Le club économique franco-turc de Lyon, que préside Sédat Kartal, m’a proposé de venir en compagnie de chefs d’entreprise de la région lyonnaise. J’ai également été reçu par le maire d’Istanbul à l’occasion d’un dîner vendredi, ce que je considère comme un signe honorifique pour la ville de Lyon. J’avais demandé à mon adjoint Georges Képénékian, dem’accompagner pour le côté symbolique. Cela faisait depuis 1933 qu’un maire de Lyon - Edouard- Herriot - ne s’était pas rendu à Istanbul.

Sur quoi ont porté vos discussions ?

Des liens entre nos pays et nos villes bien sûr. Le maire d’Istanbul préside l’association des Cités et Gouvernements Locaux Unis (CGLU). Son comité exécutif se réunira en mai prochain à Lyon, avec près de 300 participants du monde entier. C’était donc l’occasion de discuter de cet événement important. Je crois qu’il est essentiel que les liens se tissent entre les grandes villes du monde au-delà des vicissitudes que peuvent connaître les Etats entre eux.

Cela peut justement passer par de bonnes relations économiques ?

Oui et justement, les chefs d’entreprise de la région lyonnaise présents à Istanbul lors de ce voyage, ont rencontré des patrons turcs et des représentants de grands groupes français implantés en Turquie, pour nouer le dialogue. Ce qui est important de constater, c’est de voir
ces groupes travailler également avec l’Irak, l’Iran et tout le Moyen-Orient depuis la Turquie.Je crois qu’aujourd’hui, il y a une réelle volonté d’aller de l’avant du côté des Turcs comme du côté des Français pour progresser ensemble et dans le domaine économique en particulier.

Sources : Progrès de Lyon


Nombre de visite 229

À lire aussi