La French beauté chantée par un Turc et ses amis : Fake ODDITY - Turquie News
lundi 26 septembre 2022

La French beauté chantée par un Turc et ses amis : Fake ODDITY

Paris

Publié le | par Sophie C. | Nombre de visite : 296 |

Le vendredi 20 avril 2012 à Paris. FAKE ODDITY, c’est une histoire de presque 10 ans de vie passionnelle entre 4 musiciens, leurs proches et leur public. Tout cela principalement en France et en Turquie. Après deux albums et plus de 300 dates de concerts, Fake Oddity livre le très alléchant French Beauté. L’album enregistré par Jean-Pierre Spirli dévoile avec élégance les nouveaux horizons du groupe. Des plaines de l’Alabama au rythme sensuel de l’hémisphère sud, la voix de Faik (chanteur d’origine turc) invite au voyage, courtise de nouveaux airs, une nouvelle musique et offre une expérience inédite. Un avant-goût en digital est disponible dès aujourd’hui avec un EP digital.

FAKE ODDITY : L’histoire

Lyon / Istanbul. Deux villes qui unissent les membres de Fake Oddity. C’est en 2002 que Faïk, chanteur fraîchement arrivé d’Istanbul (pour des études de dessin abrégées) rencontre Fred, Mathieu et Antoine, à Lyon. C’est après quelques semaines de répétitions seulement qu’ils commencent à se produire sur scène. Après « Pinkstrasse », premier album autoproduit en 2005, de nombreux tremplins et concours gagnés (Lauréat Dandelyon, gagnants Côtes du Rock), un gros buzz médiatique (partenariat Ferarock national, diffusion Le Mouv’ et Mouv’ Session, chronique signée de Prohom dans Longueur d’Ondes, beaucoup de presse et de télés locales) et de nombreuses scènes partagées avec de grands groupes (Sum 41 au théatre Antique de Vienne, Kill The Young, Hushpuppies, No One is Innocent, Eiffel, Jack The Ripper, Prohom…), ils se remettent à l’écriture…

L’album Runfast

Ils partent enregistrer début 2007 au studio IMAJ d’Istanbul, ville natale de Faik, moderne, branchée, en pleine effervescence et résolument tournée vers le rock. Masterisé à The Exchange (Londres), l’album est composé de 11 titres chantés en anglais et un en turc. On y trouve des ballades pop entraînantes (Runfast), des morceaux rock bruts (Kill The Young) mais aussi de longues plages progressives (The March). Faik y exprime ses angoisses nées de son déracinement et des liens difficiles avec son père mais aussi sa vie dissolue et passionnée. Il vit les textes et les retranscrit sur scène avec une énergie, une expressivité et un érotisme stupéfiants ! Mediatone (label / organisateur de concerts à Lyon depuis 10 ans) et Discograph (distribution) s’associent pour sortir l’album dans tous les bacs de France le 1er septembre 2008. Grâce à une tournée importante en France et en Turquie, les Fake Oddity parviennent à séduire les médias des deux pays (Virgin 17, L’Echo des Savanes, MTV Turquie, DreamTV, Billboard, Trendsetter, Tsugi, Longueur d’Ondes, Rock ‘n Folk…), et se hissent à la 2ème place du classement Ferarock.

<tac_youtube|id=CRhqAqzNVCE>

Et maintenant ?

Le vendredi 20 avril 2012 FAKE ODDITY [1]était à Paris.

Pour en savoir plus sur eux voici un lien à découvir : http://www.fakeoddity.fr/

Allez le voir, selam’lar benden !!!

Sources : Actualités Paris


[1FAKE ODDITY, c’est une histoire de presque 10 ans de vie passionnelle entre 4 musiciens, leurs proches et leur public. Tout cela principalement en France et en Turquie. Après deux albums et plus de 300 dates de concerts, Fake Oddity livre le très alléchant French Beauté. L’album enregistré par Jean-Pierre Spirli dévoile avec élégance les nouveaux horizons du groupe. Des plaines de l’Alabama au rythme sensuel de l’hémisphère sud, la voix de Faik (chanteur d’origine turc) invite au voyage, courtise de nouveaux airs, une nouvelle musique et offre une expérience inédite. Un avant-goût en digital est disponible dès aujourd’hui avec un EP digital.


À lire aussi