jeudi 2 février 2023

Kurdes tuées : un lien avec les négociations de paix

Publié le | Nombre de visite 176

(...) L’une des trois femmes assassinées à Paris au Centre d’information du Kurdistan, Sakine Cansiz, était un des membres fondateurs du PKK, le mouvement séparatiste créé par Abdullah Öcalan en 1978 à Fis, un village dans le Sud-Est turc.
(...)

Une histoire jalonnée de règlements de compte

(...)
L’histoire de l’organisation autonomiste est jalonnée de règlements de compte en interne, surtout dans les années 1990, mais il s’agissait surtout de dissidents qui contestaient la stratégie d’Abdullah Öcalan.
(...)

 Lire la totalité de l’article sur le site du Figaro

À lire aussi