dimanche 4 décembre 2022

Chambre de commerce franco-turque

Bordeaux

Publié le | par Sophie C. | Nombre de visite : 395 |

La Chambre de Commerce Franco-Turque Bordeaux Aquitaine a fêté son inauguration officielle. Deux ans après sa création, c’est donc une étape importante qui est franchie par cette Chambre régionale rattachée à la Chambre de Commerce Franco-Turque nationale.

C’est dans le cadre prestigieux du club Pernod à la cité mondiale de Bordeaux que s’est déroulée cette soirée.

Une centaine de chefs d’entreprise, d’hommes d’affaires, de représentants des collectivités locales (Conseil Régional, Conseil Général, Mairie de Bordeaux…) et d’hommes politiques ont assisté à cet événement.

Raymond DIRIK, Président de la CCFTBA, et Ali KAYA, Vice-président national, ont présenté l’intérêt économique de développer les relations entre l’Aquitaine et la Turquie. Ils ont également fait un premier bilan des actions de la chambre avant d’aborder les projets des mois à venir.

L’inauguration s’est terminée dans la convivialité autour d’un buffet aux accents d’Orient !

"Sources : http://www.ccft.fr/index.php/une-inauguration-en-grande-pompe/"

 [1]


[1Avec un taux de croissance encore positif, un marché intérieur de plus de 70 millions d’habitants, premier marché de la France dans l’aire géographique qui s’étend des frontières de l’Union Européenne à celles de la Chine, la Turquie, dont les négociations à l’adhésion à l’UE continue depuis 2005, est un débouché de toute première importance pour les entreprises françaises. Celles-ci occupent d’ores et déjà la cinquième place parmi les fournisseurs de la Turquie et la première parmi les investisseurs étrangers. Plus de 350 entreprises françaises se sont implantées en Turquie ces quinze dernières années.

De même, par sa puissance économique, son marché intérieur, son positionnement stratégique et son rayonnement politique, la France offre aux entreprises turques qui souhaitent se développer dans l’UE, et se positionner sur les marchés du Maghreb et de l’Afrique, des potentialités importantes. Plusieurs groupes et entreprises turques sont déjà présents en France depuis des années. L’implantation en France de filiales a permis à ces entreprises de développer des flux économiques durables et profitables.

Quelques éléments de la relation entre la France et la Turquie :

Depuis l’union douanière de 1996, les échanges franco-turc ont plus que quintuplé.

En 2008, le montant global des flux de marchandises échangées est de 11,09 Mds d’euros (nouveau record absolu).

La Turquie est le 15ème client de la France et le 6ème client hors de l’UE.

La France est le 2ème investisseur avec un stock d’IDE de 15 Mds d’USD

Une présence forte de la langue française avec 9 lycées bilingues (Istanbul, Ankara, Izmir) et l’Université puplique francophone de Galatasaray à Istanbul.


À lire aussi

Turquie et CPEC

Turquie et CPEC

29 novembre 2022