dimanche 29 janvier 2023

Turquie : L’ancien leader du CHP hospitalisé

Publié le | par Hakan | Nombre de visite 527
Turquie : L'ancien leader du CHP hospitalisé

Deniz Baykal, présent sur la scène politique turque depuis plus de 40 ans, a été admis à l’hôpital tôt dans la journée du 16 octobre en raison de la présence d’un caillot sanguin obstruant une des artères principales irriguant son cerveau.

Pris en charge immédiatement dans un hôpital privé, les premiers examens médicaux ont confirmé l’occlusion vasculaire. L’ancien chef du principal parti d’opposition en Turquie a alors été transféré à l’hôpital İbn-i Sina de l’université d’Ankara et a été admis en soins intensifs.

Le recteur de l’université d’Ankara, Ercan İbiş, a expliqué lors d’une conférence de presse que l’homme de 79 ans avait « été transféré à notre hôpital afin lui prodiguer une réponse médicale rapide en raison de la diminution d’activité du côté gauche de son cerveau. L’équipe médicale a enlevé le caillot de sang bloquant l’une des artères principales irriguant son cerveau ».

Ercan İbiş s’est par la suite montré rassurant : « Il n’y a pas eu de complications et le flux sanguin vers le cerveau est revenu à la normale. Il doit être sous surveillance pendant 48 heures en soins intensifs. Nous croyons qu’il se rétablira entièrement bientôt ». Les médecins ayant effectué l’opération ont assuré que de D. Baykal était lucide et conscient de la situation, mais retrouvait aussi petit à petit ses capacités motrices. Le vice-recteur de l’Université d’Ankara, le professeur Bahaddin Güzel, a précisé que les fonctions cérébrales du patient étaient intactes malgré une faiblesse qui persiste à la jambe et au bras gauche.

Ercan İbiş a mentionné que le président Recep Tayyip Erdoğan, le Premier ministre Binali Yıldırım ainsi que le dirigeant actuel du CHP, Kemal Kılıçdaroğlu, l’ont tous appelé pour être informés de l’état de santé de D. Baykal.

Le leader du CHP ainsi que le ministre des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, ont rendu visite à D. Baykal à l’hôpital, tandis que le président du Parlement, İsmail Kahraman, a souhaité un prompt rétablissement à celui qui a occupé brièvement ses fonctions après les élections de juin et de novembre 2015.

Par ailleurs, selon des sources présidentielles, le président turc aurait appelé la famille de celui qui a été vice-premier ministre (1995-1996) et ministre dans de nombreux cabinets – il a été ministre des Affaires étrangères (1995-1996), ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles (1978-1979) ainsi que ministre des Finances (1974) -, mais surtout le secrétaire général du CHP durant 17 ans (1992-2010).

par Camille Saulas
Source : Aujourd’hui la Turquie

À lire aussi