jeudi 8 décembre 2022

Snack turc et dürüm : une économie florissante depuis les années 80

Publié le | par Hakan | Nombre de visite : 244 |
Snack turc et dürüm : une économie florissante depuis les années 80

Sauce à l’ail, frites à part, avec crudités... Qui n’a jamais rêvé d’un dürüm, un temps de midi, pour démarrer un vendredi soir, ou pour clôturer une virée prolongée ? Apparus dans les années 80, les snacks turcs font désormais partie du paysage de la capitale. Plongée dans la culture culinaire turque, à l’occasion des 50 ans de l’immigration turque et marocaine, en Belgique.

Fourrées de poulet ou d’agneau, accompagnées de salade, de sauce et de frites, ces petites crêpes - d’origine libanaise - sont les vedettes des petits établissement qui ont fleuri dans les rues de Bruxelles. Dans le quartier de la chaussée d’Haecht, le snack de Mourat Saglan et de son frère a bonne réputation, c’est même l’un des plus anciens snacks turcs de Bruxelles. "On a ouvert en 1987. A l’époque c’est mon père qui le tenait, explique l’un des deux frères. Nous, on y travaillait aussi, depuis qu’on était petits. Puis, tout doucement, on a arrêté l’école et on a passé plus de temps au snack. On a aidé notre père et, depuis lors, c’est notre travail."

Lire la suite sur : RTBF

À lire aussi