EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Actualité > Professeur décapité : Il a été « assassiné parce (...)

Professeur décapité : Il a été « assassiné parce qu’il enseignait la liberté d’expression », dénonce Macron


Ecrit par Engin, 2020-10-17 00:40:15


Professeur décapité : Il a été « assassiné parce qu’il enseignait la liberté d’expression », dénonce Macron

Avec Le Figaro

« Ils ne passeront pas », déclare Macron
L’air grave, Emmanuel Macron conclut : « Ils ne passeront pas. Nos policiers, nos gendarmes, toutes celles et ceux qui tiennent la République, magistrats, élus, enseignants... nous ferons bloc. L’obscurantisme et la violence qui l’accompagne ne gagneront pas, ils ne nous diviseront pas. C’est ce qu’ils cherchent. Nous devons nous tenir tous ensemble. J’appelle l’ensemble de nos compatriotes à faire bloc, à être unis car nous sommes d’abord des citoyens unis par les mêmes valeurs, un destin ».

Le terroriste « a voulu abattre la République », assène Macron
Le chef de l’État poursuit : « Je veux avoir une pensée pour l’ensemble de ses proches, sa famille, pour ses collègues. Nous avons vu madame le proviseur qui, ces dernières semaines, a tenu face à toutes les pressions, a exercé son métier, fait son devoir avec un dévouement remarquable. Je veux dire ce soir à tous les enseignants de France que nous sommes avec eux, que la nation toute entière sera là à leurs côtés aujourd’hui, demain, pour les protéger, les défendre, pour leur permettre de faire leur métier, le plus beau qui soit. Si c’est un enseignant que ce terroriste a abattu, c’est qu’il a voulu abattre la République, les Lumières, la possibilité de faire de nos enfants des citoyens libres. Cette bataille est la nôtre ».

Mot-clé :
Terrorisme Attentat Emmanuel Macron Extrémisme
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank