100e anniverssaire de la république de Turquie

Actualité

N. Pachinian confirme qu’il est prêt à accepter le contrôle de l’Azerbaïdjan sur le Karabakh

Publié le | par Engin | Nombre de visite 266
N. Pachinian confirme qu'il est prêt à accepter le contrôle de l'Azerbaïdjan sur le Karabakh

L’Arménie devient raisonnable : leur premier ministre est prêt à signer un traité de paix....
Finalement, c’est une très bonne chose que les membres très toxiques, extrémistes, racistes et turcophobes de la diaspora arménienne n’aient plus d’effet sur l’Arménie. Leurs gourous sont même interdits de territoire en Arménie, PERSONA NON GRATA

N. Pachinian confirme qu’il est prêt à accepter le contrôle de l’Azerbaïdjan sur le Karabakh

Source : https://www.armenews.com/spip.php?page=article&id_article=104271&utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

Le Premier ministre Nikol Pashinian a donné lundi l’indication la plus claire à ce jour qu’il a accepté de reconnaître la souveraineté azerbaïdjanaise sur le Haut-Karabakh par le biais d’un traité de paix actuellement discuté par Erevan et Bakou. « Si nous et l’Azerbaïdjan nous comprenons bien, l’Arménie reconnaît l’intégrité territoriale de l’Azerbaïdjan sur 86 600 kilomètres carrés, en supposant que l’Azerbaïdjan reconnaisse le territoire arménien de 29 800 kilomètres carrés », a déclaré M. Pachinian, répétant les déclarations faites à la suite de sa rencontre du 14 mai avec le président azerbaïdjanais Ilham Aliev. « Les 86 600 kilomètres carrés comprennent le Haut-Karabakh », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse. "Mais il faut également noter que nous disons que la question des droits et de la sécurité des Arméniens du Karabakh doit être discutée dans un format Bakou-Stepanakert.

M. Pachinian a de nouveau souligné la nécessité de « créer des mécanismes internationaux » pour de tels pourparlers entre le gouvernement azerbaïdjanais et les dirigeants du Karabakh. Erevan, a-t-il expliqué, cherche en particulier des garanties internationales contre le « nettoyage ethnique » dans la région peuplée d’Arméniens qui, selon lui, est planifié par Bakou.

Tout en se disant prêtes à dialoguer avec Bakou, les autorités de Stepanakert ont rejeté à plusieurs reprises tout règlement qui rétablirait le contrôle azerbaïdjanais sur le Karabakh.

Dans une déclaration commune avec les principaux groupes d’opposition arméniens publiée la semaine dernière, les cinq partis politiques représentés au Parlement du Karabakh ont mis en garde M. Pachinian contre une reconnaissance formelle du Karabakh comme faisant partie de l’Azerbaïdjan. Ils ont déclaré qu’un tel accord serait « dépourvu de base juridique ».

Malgré cet avertissement, M. Pashinian a clairement indiqué qu’il espérait signer le traité de paix entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan « dès que possible ». Il a déclaré qu’Erevan avait présenté à Bakou de nouvelles propositions concernant les points de friction restants après les discussions marathon organisées par les ministres des Affaires étrangères arménien et azerbaïdjanais à l’extérieur de Washington au début du mois de mai. « Nous attendons maintenant leur réaction », a ajouté le Premier ministre arménien. Il n’a pas divulgué ces propositions.

M. Pachinian et M. Aliev doivent se rencontrer à nouveau à Moscou jeudi. Ils auront le 1er juin une autre réunion en Moldavie à laquelle participeront le chef de l’Union européenne Charles Michel, le président français Emmanuel Macron et le chancelier allemand Olaf Scholz.


Lire également
ASALA MEHMET BAYDAR et BAHADIR DEMIR

ASALA MEHMET BAYDAR et BAHADIR DEMIR

27 janvier 2024

ASALA : OKTAR CIRIT

ASALA : OKTAR CIRIT

16 février 2024

ASALA Première attaque lâche

ASALA Première attaque lâche

20 janvier 2024

ASALA ; ENGIN SEVER ET ŞARIK ARIYAK

ASALA ; ENGIN SEVER ET ŞARIK ARIYAK

17 décembre 2023

Mourad (Franck) PAPAZIAN décoré de la légion d'honneur

Mourad (Franck) PAPAZIAN décoré de la légion (…)

17 juillet 2024

[États-Unis] : Le sénateur MENENDEZ, le corrompu

[États-Unis] : Le sénateur MENENDEZ, le corrompu

17 juillet 2024

Le Président Erdoğan : Nous ne permettrons pas la marginalisation de nos citoyens arméniens

Le Président Erdoğan : Nous ne permettrons pas (…)

24 avril 2024

Manifestations en Arménie : de quoi sont-elles le nom ?

Manifestations en Arménie : de quoi sont-elles (…)

5 juin 2024