vendredi 24 septembre 2021
Accueil | Nos rubriques | International

Les États-Unis et la Turquie partagent des intérêts, en particulier en Syrie, selon la diplomatie américaine

mercredi 3 mars 2021 | par Hakan


Les États-Unis et la Turquie partagent des intérêts, en particulier en Syrie, selon la diplomatie américaine

Les États-Unis ont déclaré qu’ils continueraient à travailler avec la Turquie pour réaliser des intérêts communs en Syrie.

Le porte-parole du département d’Etat, Ned Price, a déclaré que Washington avait "certainement" des intérêts communs avec ses partenaires turcs, répondant à la question de l’agence Anadolu de savoir si l’administration de Joe Biden coopérerait avec la Turquie sur Idlib et la situation humanitaire de la région.

"Nous avons des intérêts communs avec la Turquie, en particulier en ce qui concerne la Syrie. Nous continuerons à travailler de manière constructive avec Ankara pour réaliser nos intérêts communs en ce qui concerne la Syrie à l’avenir", a déclaré Price.

Lundi 1er mars, le porte-parole a publié une déclaration rappelant les 33 soldats turcs martyrisés l’année dernière lors d’une frappe aérienne des forces aériennes du régime syrien et a déclaré que les États-Unis étaient avec la Turquie, qui est également son alliée au sein de l’OTAN.

La Syrie est impliquée dans une guerre civile prolongée depuis 2011, qui a commencé par une série de manifestations contre le régime du président Bachar al-Assad.

Le régime de cessez-le-feu dans la soi-disant zone déplacée dans la région syrienne d’Idlib a été établi dans un accord entre la Russie et la Turquie dès mars 2020, après une rencontre entre le président russe Vladimir Poutine et le président turc Recep Tayyip Erdogan. Depuis lors, des troupes des deux pays patrouillent dans la région.



Nombre de visite 345

Sélection d'article