EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Europe > Le Parlement européen éloigne la menace de (...)

Le Parlement européen éloigne la menace de sanctions supplémentaires contre la Turquie


Ecrit par Hakan, 2020-09-17 23:35:43


Le Parlement européen a appelé à plus de sanctions contre la Turquie pour sa chasse à l’énergie controversée dans les eaux controversées de la Méditerranée orientale, à moins que le pays ne montre « une coopération sincère et des progrès concrets » pour apaiser les tensions avec la Grèce et Chypre.

Les gouvernements de l’Union européenne devraient « se tenir prêts à développer une liste de nouvelles mesures restrictives en l’absence de tout progrès significatif dans l’engagement avec la Turquie », a déclaré le Parlement des 27 pays dans une résolution approuvée jeudi à Bruxelles. « Ces mesures devraient être sectorielles et ciblées. »

L’UE avertit que les liens avec la Turquie sont à un "moment décisif’’

Dans sa contribution non contraignante à une réunion des 24 et 25 septembre des dirigeants du gouvernement de l’UE, au cours de laquelle la Turquie sera au centre des préoccupations, l’assemblée a également déclaré que « de nouvelles sanctions ne peuvent être évitées que par le dialogue, une coopération sincère et des progrès concrets sur le terrain.

En février, l’UE a imposé des gels d’actifs et des interdictions de voyage à deux employés de Turkish Petroleum Corp. en réponse à l’exploration de gaz naturel de la Turquie au large de Chypre.

Eaux contestées - Revendications concurrentes sur la Méditerranée orientale

Après que la Turquie ait élargi sa recherche aux eaux revendiquées par la Grèce, la volonté de l’UE de mettre en place des sanctions supplémentaires s’est accrue.

La résolution du Parlement européen de jeudi a été rédigée par six des sept groupes politiques de l’Assemblée - allant des démocrates-chrétiens et conservateurs / réformistes de droite aux Verts et ex-communistes de gauche.

La Grèce affirme que les îles doivent être prises en compte dans la délimitation du plateau continental d’un pays, conformément au droit de la mer des Nations Unies, que la Turquie n’a pas signé. Ankara fait valoir que le plateau continental d’un pays doit être mesuré à partir de son continent et que la zone au sud de l’île grecque de Kastellorizo ​​- à quelques kilomètres au large de la côte sud de la Turquie - relève donc de sa zone exclusive.

Mot-clé :
Crise Union Européenne (UE) Zone sécurisée
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank