La Turquie et l’Arménie sont parvenues à un accord - Turquie News
lundi 8 août 2022

La Turquie et l’Arménie sont parvenues à un accord

Publié le | par Engin | Nombre de visite : 289 |
La Turquie et l'Arménie sont parvenues à un accord

La normalisation entre La Türkiye et l’Arménie avance dans le bon sens,

Turquie News appelle les politiques qui sont à l’écoute de la frange la plus turcophobe, extremiste et raciste de la diaspora arménienne pour des considérations électorales, à ne pas entraver cette démarche.

Il s’agit de la paix entre deux pays voisins qu’une partie de la diaspora arménienne, assoiffée de conflits ne veut pas.

La tranquillité et la prospérité de toute une région dépendent de ces pourparlers.

"Paix dans le pays, paix dans le monde"

Mustafa Kemal Atatürk.

La Turquie et l’Arménie sont parvenues à un accord pour commencer le commerce direct de fret aérien dès que possible

Le Ministère des affaires étrangères a indiqué qu’il avait été convenu que la frontière terrestre entre la Turquie et l’Arménie devrait être ouverte au passage des ressortissants de pays tiers se rendant dans les deux pays dès que possible et que le commerce direct de fret aérien devrait commencer dès que possible.

Le Ministère a publié une déclaration écrite sur les pourparlers entre l’Ambassadeur Serdar Kılıç, représentants spéciaux de la Turquie et de l’Arménie pour le processus de normalisation, et Ruben Rubinyan, Vice-Président du Parlement arménien.

La quatrième réunion entre Kılıç et Rubinyan s’est tenue aujourd’hui à Vienne, indique le communiqué, ajoutant : « Les parties ont convenu de l’ouverture de la frontière terrestre entre la Turquie et l’Arménie dès que possible pour le passage des citoyens de pays tiers visitant les deux pays et ont décidé d’entamer le processus nécessaire à cet égard ».
« Ils ont également convenu du lancement du commerce direct de fret aérien entre la Turquie et l’Arménie dès que possible et ont décidé de lancer le processus nécessaire à cette fin », indique le communiqué.
D’autre part, la déclaration a noté que d’autres mesures concrètes qui peuvent être prises pour « assurer une normalisation complète » entre les deux pays, ce qui est l’objectif ultime des pourparlers, ont également été discutées et que les parties ont réaffirmé leur accord sur la poursuite du processus de normalisation sans conditions préalables.

À lire aussi

Arménie sans Turcs

Arménie sans Turcs

2 mai 2022