EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Politique > La Grèce cherche à garder ouvertes les voies (...)

La Grèce cherche à garder ouvertes les voies diplomatiques avec la Turquie

Ecrit par Hakan, 2020-05-30 21:15:37


La Grèce cherchera à maintenir des canaux de communication avec la Turquie mais sera également prête à défendre ses intérêts nationaux, a déclaré le journal grec Kathimerini citant des sources gouvernementales après une réunion de haut niveau.

La diplomatie avec la Turquie a été le thème principal lors d’une réunion mercredi entre le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis et le ministre grec des Affaires étrangères Nikos Dendias et le ministre de la Défense Nikos Panagiotopoulos. La réunion a eu lieu à un moment de tension accrue entre Ankara et Athènes.

Fin février, la Turquie a annoncé qu’elle n’empêcherait plus les migrants d’essayer de rejoindre l’Europe, et des milliers de migrants se sont ensuite heurtés aux forces frontalières grecques en mars alors qu’ils tentaient de traverser. La Turquie a fermé sa frontière avec la Grèce à la mi-mars dans le cadre des mesures visant à faire face à l’épidémie de COVID-19, mais a récemment fait allusion à sa réouverture aux réfugiés et aux migrants.

Les tensions entre la Turquie et la Grèce ont également augmenté ces dernières semaines en raison d’un différend sur les droits d’exploration gazière au large de Chypre. La Turquie a également été irrité par les récentes mesures de la Grèce pour étendre une clôture de 12,5 km de long le long de la frontière sur le territoire contesté.

Dans un signe que la Turquie cherchait à atténuer les tensions sur la parcelle de terrain litigieuse, l’ambassadeur de Turquie à Athènes Burak Özügergin l’a qualifié de problème technique qui se pose souvent aux frontières terrestres.

« Ce n’est pas un problème. Ne transformons pas cela en problème », a déclaré Özügergin.

Pendant ce temps, le ministre grec de la protection des citoyens, Michalis Chrysochoidis, a souligné mercredi que la Grèce avait l’intention de poursuivre son projet d’étendre sa clôture à la frontière afin d’empêcher un afflux de réfugiés et de migrants tentant de pénétrer dans l’Union européenne.

"La clôture sera construite pour défendre les intérêts de notre pays", a déclaré Kathimerini, citant Chrysochoidis.

Mot-clé :
Coopération Diplomatie Migrants/Réfugiés
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank