L’histoire d’Ephèse - Turquie News
mardi 9 août 2022

L’histoire d’Ephèse

Publié le | par Hakan | Nombre de visite : 1928 |
L'histoire d'Ephèse

Vous avez surement entendu parler « Ephèse » ce site touristique, situé dans les frontières de Selçuk qui est le district de la ville d’Izmir. Elle est construite sur le bord du golf là où le fleuve Küçük Menderes (Kaystros). Si pendant vos vacances vous passez par la ville d’Izmir, un petit conseiller, arrêtez-vous quelque instant afin de la visité, c’est l’une des villes la plus réputée de l’Antiquité.

Voici un petit résumé de son histoire.

La construction de l’Antique Ephèse remonte jusqu’en 6000 an Av.J.C, à l’époque néolithique. Une tombe Mycénienne et des céramiques Mycéniens retrouvés durant les dernières recherches et excavations effectué sur la colline d’Aysuluk prouvent que cette région a été habitée par des Mycéniens comme certaines régions de l’Egée.

Des habitations appartenant aux époques Bronze et Hittite ont été constatées sur les tumulus autour d’Ephèse et sur la colline d’Ayasuluk, là où est située la forteresse. Le nom de la cité était Apasas pendant les Hittites. Les Dors descendirent au Sud avec le mouvement d’immigration dans les années 1200 Av.J.C, les Aiolles les ont fuit, les Ions se sont installés au Nord et au Sud du Fleuve Gediz. Plus tard, les Dors passèrent au Sud-ouest de l’Anatolie et s’installèrent sur la région de Karia.

Strabon, le géographe, précise que les peuples indigènes de l’Ephèse sont les Karias et les Lelegs même avant les colonisateurs. Selon la mythologie, les oracles de Delphi avaient prédit a Androklos le fils de Kodros, roi d’Athènes : « le poisson va sauter, le porc va fuir et toi, tu vas créer la une ville avec un avenir brillant » Androklos avait parcouru beaucoup d’endroit après son arrivé en Anatolie et un jour, quand il grillait des poissons dans de l’huile qui exposa et les poissons sautèrent du poil, et incendia les buissons.

Le porc qui se cachait derrière les buissons commence à fuir et Androklos , le leader des colonisateurs monta sur son cheval pour poursuivre le porc et le tua. La prédiction se réalisa à l’endroit même ou il avait tué le porc et Androklos fonda la Cité d’Ephèse ici.

Androklos fut le premier à gouverner la cité en tant que Basilide. Plus tard ‘oligarchie, la tyrannie et la démocratie avaient suivit ce système. Les premières informations concernant Ephèse remontent au milieu du 7ème siècle Av.J.C. Ephèse qui était membre de l’Union Ion (Panionion) avait fait la guerre avec les villes voisines, Mélie et Magnésie, pour prouver sa force sur la région. En 645 Av.J.C., la ville se défendit contre les attaques des Kimmers venant de la Russie qui étaient sous le règne de Lygdamis. En 545 Av.J.C, Kroisos (Crésus), le Roi de la Lydie entoura la ville et la prit sous sa domination. Le Roi Crésus donna de l’argent à la ville pour la construction du Temple Artémis. Les Ions qui s’étaient installé au flanc du Mont Panayır Dağ étaient forcés à habiter avec les peuples qui habitaient l’alentour du Temple.

En 546 Av.J.C après que la Perses ait vaincu Crésus, la cité entra sous règne de II. Kyros, le Gouverneur des Perces. Durant les émeutes des Ions ayant lieux pendant les années 499-493 Av.J.C les Perces avaient utilisé cette ville en tant que bases pour les attaques à Sardes. En 494 Av.J.C, les Ephésiens avaient tué tout le peuple de Chios qui revenait de la guerre de Lade. Parce que les villes de Chios et de Milet, ville de port qui avait soutenu l’émeute des Ions étaient les plus grands concurrents pour le commerce des Ephésiens.

Kserkses qui était vaincu en 479 Av.J.C avait incendié tout le peuple pendant son retour de la Grèce. Par contre il n’avait pas touché le Temple d’Artémis à Ephèse. Ephèse s’est uni avec l’Union de Mer Attik-Dellos avec l’initiation d’Athéna. Ephèse qui était entré sous la protection d’Athéna a partir de 454 Av.J.C avait soutenu Sparte pendant les guerres de Pelopponesos qui ont eut lieux dans les années 431-404 Av.J.C et avait participé au soulèvement contre Athéna en 412 Av.J.C. En contre partie pour cette aide militaire Ephèse avait été transformé, en 403 Av.J.C, en quartier par Agesilaos, le Roi des Spartes contre les menaces des Perses. Ensuite les Ephésiens se sont uni avec l’Union Maritime de Konon contre les Spartes en 394 Av.J.C.

La ville qui passa de nouveau aux mains des Spartes avait été rendue aux Perses, en 387 Av.J.C, par Antalkidas. Syrphaks et la dictature de sa famille avaient suivit ce mouvement. Alexandre le Grand s’est emparé de la ville et a tué Syrphaks en 3344 Av.J.C. C’est ainsi qu’avait commencé la période de prospérité qui dura 50 ans. Alexandre avait proposé d’aider pour la reconstruction du Temple d’Artémis qui était incendié mais les Ephésiens avait poliment refusé sous prétexte qu’un Dieu ne construit pas de Temple pour un autre Dieu.

Suite a la mort d’Alexandre le Grand, Lysimakhos qui était un des ses généraux, avait dominé la ville, il avait déménagé a la vallée situé entre les mont Koressos et Pion dans les années 286-281 Av.J.C. Il y avait installé les gens qu’il avait ramenés de Lebedos et de Kolophon ? Bien qu’il ait nommé la ville Arsinae qui était le nom avait été oublié très rapidement.

Ephèse avait vécu de brillants jours pendant la période Héléniste. Quand les Romains avaient vaincu Antiochos, le Roi de la Syrie, 189 Av.J.C. Ils avaient abandonné Ephèse au Royaume de Pergame. Après la mort du Roi de Pergame Attalos III (en 133 Av.J.C) et suite à son testament Ephèse avait été relié à Rome. Les villes Ouest de l’Anatolie se sont révoltées contre les Romains à cause provocation du Roi Mithridate II, Roi de Pontur. Les Ephésiens qui avaient attaqué les Romains avaient massacré même les gens qui s’étaient réfugié au Temple d’Artémis. Sula avait fortement maîtrisé cette émeute et avait puni la ville avec de lourdes taxes.

Ephèse était devenu l’une des plus importantes villes de province d’Asie de Rome pendant la période d’Augustus.

L’Arc de Triomphe qui avait été construit 3 ans Av.J.C avait rendu Ephèse une des plus grande et importante ville d’Anatolie sous le règne de l’Empire Romain tout comme l’aqueduc et les autres monuments public construit entre les années 4 – 14.

Entre temps le Christianisme se rependait dans la ville à toute vitesse. Les Romains qui s’étaient révolté contre la doctrine de St Paul en 57 l’ont protesté dans le théâtre de la ville. La maison ou Marie avait passé ses derniers jours avant de mourir à coté de Yuhanna n’est pas très loin de Ephèse. Ephèse était aussi une des sept églises de l’Asie et c’est aussi la que la Bible avait été révélé à Yuhanna. Les Goths ont ravagés Ephèse et le Temple d’Artémis en 262. La ville n’a jamais plus trouvé les beaux jours d’autrefois.

Canstainos I, Empereur Romain, avait construit un hammam, et Arcadius une avenue qui se prolongeait jusqu’au port. Le Concile Œcuménique III qui s’était réuni dans l’église de Ste Marie en 431 à Ephèse a maudit Nestorius et a reconnu Marie en tant que (Theotokos) mère de Dieu. Le port d’Ephèse, pendant le moyen âge était rempli complètement d’alluvions ramenées par le Fleuve Kaystros qui le rapetissait et n’était plus une ville maritime et de commerce. Ephèse qui était conquis par les Seldjoukides en 1090 était un petit bourg. A la fin d’une brillante époque au 14ème siècle, la ville d’Ephèse avait été complètement abandonnée.

par l’Archeologue, I. Akan ATILA



À lire aussi