Cérémonie festive du 23 avril - Turquie News
mardi 9 août 2022

Cérémonie festive du 23 avril

Publié le | par Sophie C. | Nombre de visite : 293 |
Cérémonie festive du 23 avril

"Le 23 avril, c’est la fête des enfants. Cette fête est le cadeau d’Atatürk aux enfants turcs. Dans le monde, seulement les enfants turcs ont une fête. Nous faisons une cérémonie à l’école. Nous lisons des poèmes, nous dansons. Nous sommes très heureux c’est une fête nationale", Deniz 5 ans.

En Turquie, le 23 avril est un jour férié : cette journée est dédiée aux enfants, une fête instituée en 1929 par Mustafa Kemal Atatürk et reconnue par l’UNESCO.

Chaque année, les français d’origine turc respectant cette tradition organisent des festivités en fonction du calendrier du pays dans lequel ils se trouvent. A Lyon, l’association franco-turque a choisi la date du 24 avril où, pour la première fois, la fête se déroulera à l’Espace MOSAIQUE de la Ville de Saint-Priest.

Pour nombre de personnes, assister à une telle fête est une expérience enrichissante et une occasion de venir voir les enfants qui se produisent sur scène.

Car le spectacle sera réalisé par tous les enfants de la ville qui suivent un enseignement optionnel en langue turc en Rhône-Alpes. Avec leurs professeurs, ils ont répété depuis plusieurs mois pour que cette journée soit inoubliable. Chant, danse traditionnelle, poésie, sketch, musique, présentés en turc et en français, s’enchaîneront sur la scène où les jeunes artistes essaieront de prendre leur repère. Je vous garantie que flashes et applaudissements iront de bon train dans une ambiance familiale et détendue, à la turque.

Les responsables associatifs se disent reconnaissants envers les différentes municipalités d’avoir permis à ce que ces fêtes puissent se dérouler depuis plusieurs années. Aux élus maintenant de manifester un intérêt à ces festivités qui réunissent un grand nombre de turcophiles sur leur territoire. Ce serait pour eux un moyen de comprendre le dynamisme et l’originalité de cette culture en se penchant sur l’histoire de ces habitants trop souvent oubliés.

A cette occasion, il serait bon d’extérioriser cette fête en invitant officiellement les responsables politiques locaux.

Le calendrier 2010 est favorable cette année pour inviter un grand nombre d’amis à assister aux multiples fêtes des enfants qui se dérouleront un peu partout sur le territoire national alors :

 aux responsables associatifs "n’hésitez pas à lancer vos invitations dès maintenant",

 aux élus politiques "assistez au moins une fois à cette cérémonie et je vous garantie que vous serez séduits".

Sophie

 [1]


[1Il est clair que cette fête rassemblera un nombre important de citoyens franco-turcs et constituera un bon moyen pour sensibiliser les élus de la République aux traditions de leurs administrés d’origine turque en espérant des témoignages écrits ou visuels de journalistes. J’espère donc que la rencontre des élus de différentes villes avec les franco-turcs se soldera par une amitié sincère laissant place à une orientation politique sclérosée par la peur du turc.


À lire aussi