lundi 30 janvier 2023

Belgique : quand le racisme anti-turc s’affiche publiquement avec Vlaams Belang

Publié le | par Hakan | Nombre de visite 1136

Après le congrès du Vlaams Belang du 10 avril 2011, intitulé « Pays-Bas, Danemark, Suisse, Italie,… une politique résolue d’immigration fonctionne ! », une affiche a été lancée. Elle reprend le dessin utilisé lors du congrès. On y voit un mouton blanc qui pousse hors du drapeau européen un mouton rouge portant les symboles des drapeaux turcs et marocains. Cette affiche a été reprise au sein d’un clip vidéo diffusé sur Internet. L’objectif de ce dessin est de montrer que, pour le Vlaams Belang, la Turquie et le Maroc ne font pas partie de l’Europe.

L’ambassadeur turc en Belgique Murat Erfavcerfavci a fait savoir, lors d’un entretien avec le ministre belge des Affaires étrangères Vanackere, que les autorités turques émettent une protestation contre cette affiche. L’ambassadeur de Turquie trouve que cette affiche est xénophobe, qu’elle constitue une infraction à la loi contre le racisme et doit par conséquent être interdite.

Filip Dewinter dimanche dernier au congrès du Vlaams Belang en compagnie de Fabrice Robert, président du Bloc identitaire L’éditeur responsable de l’affiche et homme fort du parti Filip Dewinter a déclaré : « De quoi se mêle l’ambassadeur turc ? Nous n’avons pas de leçons à recevoir du gouvernement fondamentaliste turc. Le ministre Vanackere doit réprimander l’ambassadeur de Turquie. […] Visiblement les autorités turques ont beaucoup de difficultés avec la liberté d’expression qui fait indissolublement partie de notre démocratie. Avec cette affiche, le Vlaams Belang veut protester, avant tout, contre l’entrée de la Turquie au sein de l’Union européenne. C’est naturellement là que le bât blesse. Durant le congrès de dimanche dernier, il a été discuté avec les partis européens présents (FPÖ, Ligue du Nord, Démocrate suédois) de l’organisation d’un référendum européen contre l’entrée de la Turquie au sein de l’Union européenne. Ce réseau européen d’opposition contre l’immigration de masse et l’islamisation est visiblement une épine dans l’œil du gouvernement turc. Pour cela, et pour cela seulement, les autorités turques veulent faire du tort au Vlaams Belang. »

Filip Dewinter demandera au ministre des Affaires étrangères Steven Vanackere de réprimander l’ambassadeur de Turquie. Filip Dewinter s’adressera au ministre ce jeudi 14 avril 2011 au Sénat. La diffusion de l’affiche et du clip vidéo du Vlaams Belang se poursuit.

Source : Novo Press

À lire aussi

Pelosi en Arménie

Pelosi en Arménie

19 septembre 2022