samedi 10 décembre 2022

Avalanche d’aides aux organisations arméniennes du Rhône

Publié le | par Sophie C. | Nombre de visite : 530 |
Avalanche d'aides aux organisations arméniennes du Rhône

Le Président du Conseil régional de Rhône Alpes n’hésite pas à évoquer les liens historiques, fraternels et d’amitié qui unissent les habitants, les communes de Rhône-Alpes et d’Arménie lorsque l’occasion s’y prête. D’ailleurs, dans un communiqué de presse diffusé sur son blog de Jean Jack Queyranne, il affirme que "La communauté arménienne représente l’une des richesses de Rhône-Alpes".

Comment comprendre ces positions puisque chiffres à l’appui, il faut saluer le fait que sur plusieurs années aucune maîtrise des subventions n’est faite lorsqu’il s’agit d’octroyer des aides à la cause Arménienne ?

En effet, la Région Rhône Alpes a accordé sur l’année 2010 les subventions suivantes inscrites sur le compte administratif 2010.

  • ASSOCIATION DES COMMUNES D ARMENIE 37502 YEREVAN 13 560,00 €
  • MAISON DE LA CULTURE ARMENIENNE 42100 SAINT ETIENNE 23 000,00 €
  • UNION GEN ARMENIENNE BIENFAISANCE 69002 LYON 3 000,00 €
  • MAISON DE LA CULTURE ARMENIENNE 69150 DECINES 105 000,00 €
  • CROIX BLEUE ARMENIENS DE FRANCE 75009 PARIS 2 000,00 €

Soit un TOTAL de 146 560€.

Pourtant, la CANOL précise que [1] : "Chaque année, le Conseil Régional prévoit de verser des subventions à des organismes d’aide aux pays du tiers monde. C’est ce qu’il appelle « l’aide publique au développement ....

1. Selon le Code Général de Collectivités Territoriales, la mission des conseils régionaux est de « contribuer au développement économique, social et culturel de la région », et non de s’occuper de ce qui se passe dans le reste du monde,

2. Nos élus et fonctionnaires ne devraient donc pas consacrer du temps à voyager et parader dans les pays du tiers-monde,

3. La « coopération décentralisée », nom sous lequel ces aides sont faites, n’a de coopération que le nom, celle-ci étant faite à sens unique.

Source CANOL (Contribuable Associés du Nord Ouest Lyonnais )"

Mais la palme revient sur l’année 2010 à la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur présidée par Michel VAUZELLE :

  • ARA ALTHEN RENCONTRES L’ARMENIE 35 000€
  • ASSOCIATION POUR LA RECHERCHE ET L ARCHIVAGE DE LA MEMOIRE ARMENIENNE 7 500€
  • ASSOCIATION ARMENIENNE CULTURELLE SPORTIVE CHNORK KALUSTIAN/HRANT DINK 1 500€
  • ASSOCIATION ARMENIENNE D’AID E SOCIALE 9 691,68€
  • ASSOCIATION ARTSAKH JEUNESSE ET CULTURE ARMENIENNE 3 000€
  • ASSOCIATION CULTURELLE ARMENIENN ARMENIENNE D’AVIGNON ET DE VAUCLUSE 1 500€
  • ASSOCIATION ESPOIR POUR L’ARMENIE 29 667,34€
  • ASSOCIATION JEUNESSE SPORTIVE ARMENIENNE DE SAINT ANTOINE 15 400€
  • ASSOCIATION UNION SPORTIVE ARMENIENNE DE NICE 5 000€
  • ASS.POUR LE DEVELOPPEMENT CULTUREL ET ARTISTIQUE DES JEUNES D ORIGINE ARMENIENNE 35 035.12€
  • CENTRE CULTUREL ARMENIEN HOVANNES GHAZAROSSIAN 9 000€
  • CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE FRANCOARMENIENNE (CCIFA) 5 000€
  • CONSEIL COMMUNAUTAIRE ARMENIEN DE LA COTE DAZUR 7 500€
  • FONDS ARMENIEN DE FRANCE 50 000€

Pour l’année 2010 UN TOTAL DE 214 794.14€

Au final et bien que cette liste de subventions soit non exhaustive, pourquoi les élus de la République ne veillent pas à l’attribution de ces subventions à un niveau comparable aux autres subventions d’associations œuvrant pour leur culture d’origine ? Certes, il n’ existe pas de critères légaux d’ attribution des subventions par les collectivités, mis à part celui d’intérêt général du projet associatif. Aussi, en ces temps de crise, n’est-ce pas du gaspillage de l’argent public, des aides publiques abusives, des dépenses somptuaires, du clientélisme ?

MCA


[1La CANOL est une association loi de 1901, créée en 1999, qui a comme objet l’information et la défense des contribuables du département du Rhône, en matière de dépenses des collectivités territoriales et de fiscalité locale.
Apolitique, l’association se finance exclusivement par les cotisations et les dons de ses adhérents. Elle fonctionne grâce au courage et à l’engagement quotidien de ses bénévoles. Leur site internet CANOL


À lire aussi