lundi 30 janvier 2023

Valence : un conseiller municipal démissionne après avoir liké un post sur le « génocide » arménien

Publié le | par Hakan | Nombre de visite 391
Valence : un conseiller municipal démissionne après avoir liké un post sur le « génocide » arménien

Le maire de Valence Nicolas Daragon a demandé à Yasin Yildirim, conseiller municipal de la majorité, de démissionner suite à un liké.

Un conseiller municipal de la majorité de Valence contraint à la démission par le maire en personne. Yasin Yildirim, conseiller délégué au tissu associatif et aux pratiques sportives, a "liké" un poste ce week-end. Nicolas Daragon lui a demandé de quitter son poste ce lundi 26 avril après avoir été alerté par différentes associations arméniennes.

***
Démission de Yasin Yildirim
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Le 26 avril 2021

Le respect des lois de la République figure au rang des engagements incontournables qui lient l’équipe municipale. En apportant un soutien à une publication sur les réseaux sociaux qui évoque « ...les mensonges qui déforment l’histoire... », Yasin Yildirim a clairement cautionné une thèse négationniste qui est contraire à la loi de 2001 et aux engagements continuels, permanents et affectifs de la Ville de Valence.

Bien qu’il ait voté plusieurs délibérations réaffirmant l’existence du Génocide et en dépit de ses qualités humaines indéniables, cet élu s’est positionné de telle sorte que son maintien dans ses fonctions devient impossible.

Ainsi, Nicolas Daragon, alerté par plusieurs associations dont le C24, a demandé ce matin à Yasin Yildirim de bien vouloir présenter sa démission, tout en l’invitant à faire oeuvre d’introspection sur des faits historiques irréfutables.

Le Maire de Valence regrette cet incident au lendemain des commémorations du génocide des Arméniens de 1915. En composant une équipe représentative de la diversité valentinoise, il fonde toujours le même espoir de permettre le dialogue et la paix dans la ville. Il réaffirme, à ce titre, son attachement à servir tous les Valentinois et recevra les représentants des associations qui en émettront le souhait, dans le seul objectif d’apaisement.
***

COMMUNIQUÉ DE PRESSE de la Ville de Valence
COMMUNIQUÉ DE PRESSE de la Ville de Valence

Source : avec France Bleu

À lire aussi