mercredi 30 novembre 2022

Turquie : Les 10 plus grandes privatisations de l’Etat

Publié le | par Laurent | Nombre de visite : 1851 |

Entre le 3 novembre 2002, date de la première victoire de l’AKP aux élections parlementaires, et le 22 juillet 2007, voyons quel est le TOP10 des entreprises privatisées.

A la 10ième place : Basak Sigorta

Le 2 février 2006, les 56,67% de Basak Sigorta et les 41% de Basak Emeklilik ont été vendus à l’entreprise d’assurance française Groupama International pour 268 millions de dollars.

A la 9ième place : Eti Alüminym

Ce-Ka Insaat était l’entreprise qui a remporté la privatisation d’Eti Alüminyum pour 305 millions de dollar. Cette privatisation a eu lieu il y a déjà deux ans.

A la 8ième place : Les stations d’examens de véhicules

Le processus de privatisation avait été bloque par une décision du tribunal. A la fin de l’année dernière, le problème a été résolu et les stations d’examens de véhicules ont été attribuées au groupe Akfen-Dogus,TüvSüd pour 613 millions de dollar.

A la 7ième place : Le port de Mersin

Le groupe PAS-Akfen a acqui le 12 aout 2005 le droit d’exploiter le port de Mersin pour 36 ans. Il a payé ce droit 755 millions de dollar.

A la 6ième place : Le terrain de Levent

Le terrain de 96,5 hectares, appartenant à la Direction des Routes Nationales et connu pour être le terrain le plus précieux d’Istanbul, a été vendu le 7 mars 2007. L’acquéreur, Zorlu, l’a payé 800 millions de dollar.

A la 5ième place : TCDD le port d’Izmir

La privatisation du plus grand port d’exportation de la Turquie, le port d’Izmir, a été remporté par le consortium constitué de deux entreprises turques et d’une entreprise hongkongaise. Le 3 mai 2007 Hutchison Whampoa (Hong Kong), Global Yatirim Holding, appartenant à Mehmet Kutman, et Ege Ihracat Birligi (Union des exportateurs d’Egée) a gagné le droit d’exploiter le port d’Izmir pour 49 ans à 1 milliars 275 millions de dollar.

A la 4ième place : Petkim

Surement la plus médiatisé, la privatisation de 51% Petkim a été remportée par l’association de Trans Central (Russie) et Asia Pretrochimical (Kazakh), un certain le 05 juillet 2007, à 2 milliard 50 millions de dollars.

A la 3ième place : Erdemir

Faisant parti des grands producteurs d’acier du monde, les 46,12% d’Erdemir ont été vendu un début févier 2006 au groupe Oyak pour 2 milliard 770 millions de dollar. Par la suite Oyak a vendu 20,5% d’Erdemir au leader européen Arcelor. Cette vente est estimée à 1,23 milliards de dollar, si on prend comme base de valeur le montant payé par Oyak.

A la 2ième place : Tüpras

Tüpras était et reste la plus grande industrie de Turquie. Le 26 janvier 2006, les 51% de l’entreprise ont été vendu à l’équipe Koç-Shell, détenue à 90% par Koç Holding, pour la somme de 4 milliard 140 millions de dollar.

Le 1er est Türk Telekom

Türk Telekom est la plus grande privatisation du gouvernement de l’AKP. Le 14 novembre 2005, les 55% de l’entreprise ont été vendu à Oger Telecom pour la somme de 6 milliards 550 millions de dollar.

À lire aussi