vendredi 24 septembre 2021
Accueil | Nos rubriques | Actualité

Strasbourg : La branche alsacienne d’une organisation criminelle internationale démantelée

vendredi 25 juin 2021 | par Engin


Strasbourg : La branche alsacienne d'une organisation criminelle internationale démantelée

Strasbourg : La branche alsacienne d’une organisation criminelle internationale démantelée

Une grosse opération de police a permis d’interpeller 12 personnes suspectées d’appartenir à une organisation criminelle internationale spécialisée dans les vols

Après une longue enquête commencée en 2019, et une première salve d’arrestations en 2020 dans le Grand-Est, une branche alsacienne d’une organisation criminelle internationale spécialisée dans les vols de toute nature (cambriolage, vols à l’étalage…) a été démantelée et interpellée le 21 juin 2021. Douze hommes plus précisément. Ils sont tous ressortissants géorgiens ou arméniens.

L’enquête internationale avait permis de mettre un nom sur l’autorité criminelle régionale (Vors). Une organisation très professionnelle. Le 21 juin 2021 donc, dès 6 heures, une importante opération mobilisant 80 enquêteurs de la Sûreté départementale du Bas-Rhin, 20 enquêteurs de l’Office central de la délinquance itinérante, des policiers d’Interpol, appuyés par les antennes du RAID de Strasbourg et Nancy, a permis l’interpellation des 12 individus dont deux suspectés d’être des chefs de clans mafieux : un chef géorgien et un dirigeant d’un clan arménien, localisés à Strasbourg, ainsi que leurs lieutenants et hommes de main.

Des perquisitions fructueuses

Les perquisitions réalisées à leurs domiciles ont permis de saisir quatre
véhicules et une moto, cinq armes de poing, 352 cartouches de cigarettes, 66 bouteilles
d’alcool, 103 flacons de parfum de marques, plus de 17.000 euros en espèces, de très
nombreux produits de vols à l’étalage à grande échelle (produits cosmétiques et
alimentaires) ainsi que des bijoux et de la maroquinerie de luxe.

A l’issue de leur garde-à-vue en régime dérogatoire (96 heures), onze personnes ont été déférées dont dix hommes placés en détention provisoire. Des mandats d’arrêt
ont été diffusés pour une partie des individus en fuite.



Nombre de visite 162

Sélection d'article