mercredi 30 novembre 2022

Pierre-François Viguier et les "Éléments de la langue turque ".Par quel truchement ?

Publié le | Nombre de visite : 497 |
Pierre-François Viguier et les "Éléments de la langue turque ".Par quel truchement ?

Les linguistes sont peut-être envoyés sur terre pour nous sauver quelque peu de la punition que Dieu donna aux hommes après la construction de la tour de Babel en brouillant leur langue afin qu’ils ne se comprennent plus, et en les dispersant sur toute la surface de la terre….

Pierre-François Viguier, né le 20 juillet 1745 à Besançon, mort le 7 février 1821 à Paris, fut peut-être l’un d’eux.. Missionnaire, orientaliste et linguiste,il entre chez les Lazaristes et enseigne la théologie au séminaire de Sens après ses études au Séminaire de Besançon dont il reçut les ordres.

D’abord envoyé en Algérie pour y assister les esclaves chrétiens en 1772, il est ensuite préfet apostolique à Constantinople en 1783, en effet les établissements fondés dans le Levant par la Compagnie de Jésus avaient été remis en 1782 entre les mains des Lazaristes.

Ayant pour mission d’instituer à İstanbul, la Congrégation de la Mission pour le Levant. Il y séjourna 18 ans et approfondit sa connaissance des langues orientales. Il y écrit ses Éléments de la langue turque au titre complet de « Éléments de la langue turque, ou tables analytiques de la langue turque usuelle, avec leur développement, dédiés au Roi, sous les auspices de M. le comte de Choiseul-Gouffier, ambassadeur de Sa Majesté Très-Chrétienne près la Porte Ottomane », qui furent publiés dans l’imprimerie particulière au palais même de l’ambassade que le comte de Choiseul-Gouffier, ambassadeur de France à Constantinople avait fait construire en 1787 .

Cette grammaire du turc, avait pour dessein de faciliter les contacts des missionnaires et des Occidentaux avec les autochtones turcs nous renseigne entre autres sur le groupe des langues turques ou langues turciques (pour les distinguer du turc moderne de Turquie).

Les traits caractéristiques des langues turques sont l’harmonie vocalique et l’agglutination au moyen de suffixes. On y trouve le Turc, l’Azéri , le Ouzbek , le Kazakh , le Ouïghour, le Tatar , le Turkmène, le Kirghiz, le Bachkir et le Tchouvache.

Lien/Source : Couleurs d’Istanbul

À lire aussi