jeudi 8 décembre 2022

Opération contre Daech dans le nord de la Syrie

Publié le | par Engin | Nombre de visite : 153 |
Opération contre Daech dans le nord de la Syrie

Opération contre Daech dans le nord de la Syrie : Il y a aussi un soi-disant responsable parmi les personnes capturées

Lors de l’opération menée dans le nord de la Syrie avec la coordination du commandement de la gendarmerie provinciale de Gaziantep, 7 membres de l’organisation terroriste Daech ont été arrêtés, dont le soi-disant chef de cellule Jarablus Mohammed Al Shrada et le soi-disant officier de logistique Jarablus Abu Mahmoud nom de code Ali Temur.

Selon les informations reçues, à la suite du travail de renseignement effectué par les éléments des commandements consultatifs de la Force opérationnelle de la Gendarmerie, 17 membres de l’organisation terroriste armée Daech qui ont été pris dans l’opération menée dans les régions syriennes de Jarablus et Bab le 11 novembre ont été arrêtés par les autorités judiciaires locales vers lesquelles ils ont été transférés.

À la suite de l’examen des documents numériques saisis et des déclarations recueillies, il a été constaté que les soi-disant officiers de la province de Damas de l’organisation terroriste Daech ont établi une cellule à Jarablus, en Syrie, contre les éléments des forces armées turques, des groupes de l’armée nationale syrienne et de l’Organisation de sécurité de Shurta dans les zones d’opération du Bouclier de l’Euphrate et du Rameau d’olivier et qu’ils se préparent à l’action.

Dans ce contexte, dans le cadre de l’opération menée par les éléments du commandement consultant de la gendarmerie syrienne de la Force opérationnelle syrienne Jarablus sous le suivi et la coordination du commandement de la gendarmerie provinciale de Gaziantep dans la région syrienne de Jarablus le 19 novembre, 7 membres de l’organisation terroriste armée Daech, dont le soi-disant officier de la cellule Jarablus et instructeur de mines / engins piégés, Mohammed Al Shrada et le soi-disant officier de logistique de Jarablus Abu Mahmud nom de code Ali Temur, ont été arrêtés.

Au cours des perquisitions effectuées au domicile des suspects, 3 gilets explosifs, 6 ensembles de bombes contenant 45 kilogrammes d’explosifs TNT appuyés par des clous préparés pour le gilet explosif, 30 détonateurs électriques, 27 mètres de mèches détonantes, 12 cartes de circuits électroniques de bombes à retardement, 6 fusils d’infanterie Kalachnikov, 611 cartouches, 2 grenades et du matériel utilisé dans la construction d’un grand nombre de bombes ont été saisis.

3 ATTENTATS-SUICIDES ET 13 ATTENTATS À LA BOMBE EMPÊCHÉS
Au cours de l’opération, l’action a été empêchée grâce à la saisie d’explosifs et d’engins pouvant être utilisés dans 3 attentats-suicides et 13 attentats à la bombe distincts.



À lire aussi