samedi 10 décembre 2022

Les lettres de Soliman Le Magnifique à François 1er

Publié le | par Nina d’İstanbul | Nombre de visite : 1415 |
Les lettres de Soliman Le Magnifique à François 1er

Le sultan Soliman Le Magnifique adressa plusieurs lettres au roi de France François Ier entre 1525 et 1543. On y parlait d’alliance commune contre Charles Quint de divers privilèges commerciaux de conquêtes militaires ou encore de modalités des relations diplomatiques à travers les ambassadeurs.

Il obtint de Soliman le Magnifique le renouvellement et l’extension du traité de commerce signé en 1526

En 1536, l’ambassadeur français était Jean de La Forest*, religieux et diplomate français en poste à la Sublime Porte auprès de Soliman le Magnifique.

Si Louis XII avait déjà envoyé des deux hérauts vers 1500 en Turquie , les premières relations entre la France et la Turquie débutèrent tout de suite après la bataille de Pavie (24 février 1525).

Un ambassadeur, envoyé par la régente du royaume, Louise de Savoie, mère de François 1er, à Constantinople mais fut assassiné en chemin par le pacha de Bosnie. François Ier dépêcha alors Jean de La Forest pour institutionnaliser les relations diplomatiques avec Soliman le Magnifique et pérenniser les échanges économiques.

İl nétait pas toujours aisé d’être ambassadeur...

En 1536, le traité de Capitulations négocié entre l’Empire Ottoman et le Royaume de France par l’intermédiaire de l’ambassadeur Jean de La Forest permit d’élargir à l’ensemble de l’Empire ottoman les privilèges octroyés aux Européens, notamment français et catalans.

Les Français ont donc été les premiers à bénéficier de ces accords commerciaux fixant les modalités d’établissement des ressortissants étrangers dans l’empire ottoman.

Plusieurs lettres ottomanes sont conservées dans les collections des pays concernés, cette belle lettre là datée du 6 avril 1536 est conservée à la BNF.

Jean de La Forest : Abbé de Saint-Pierre-le-Vif à Sens, pro notaire et secrétaire du roi François Ier, il fut premier ambassadeur de France en Turquie de 1525 à 1538.

À lire aussi