dimanche 28 novembre 2021
Accueil | Nos rubriques | International

Le Pentagone reconnaît le besoin de la Turquie de moderniser son armée

lundi 22 novembre 2021 | par Hakan



Le Pentagone reconnaît le besoin de la Turquie de moderniser son armée

La responsable du département américain de la Défense, Laura Cooper, a déclaré que Washington reconnaissait le besoin de modernisation militaire de la Turquie, a annoncé le Pentagone à l’ issue de la réunion de mardi du Groupe de défense de haut niveau États-Unis-Turquie.

Cooper « a réaffirmé la reconnaissance par les États-Unis des besoins de modernisation militaire de la Turquie en soutien à l’OTAN », a déclaré le Pentagone.

Les délégations ont discuté des efforts antiterroristes et de la sécurité régionale, a indiqué le Pentagone, en Afghanistan, en Afrique, dans le Caucase du Sud, de la Méditerranée orientale et au Moyen-Orient, ainsi que de la coopération en mer Noire.

La Turquie a été retirée du programme de développement d’avions de combat de cinquième génération F-35 en 2019 en raison de son achat et de l’installation de systèmes de défense antimissile S-400 de fabrication russe qui, selon Washington, constituent un risque pour la sécurité des infrastructures de l’OTAN.

Ankara négocie maintenant l’utilisation d’un paiement de 1,4 milliard de dollars qu’elle avait déjà effectué pour les F-35, exigeant de nouveaux avions de combat F-16 à ajouter à sa flotte vieillissante.

Certains membres du Sénat américain, dont le président de la commission des relations étrangères du Sénat, Bob Menendez, sont également opposés au projet de modernisation. La semaine dernière, Menendez a déclaré que les conditions des droits de l’homme en Turquie devraient s’améliorer avant que son allié de l’OTAN n’envisage de moderniser ses avions de combat.

À lire aussi