La Turquie mène un embargo sur ses œuvres de l’Antiquité - Turquie News
mercredi 17 août 2022

La Turquie mène un embargo sur ses œuvres de l’Antiquité

Publié le | par Hakan | Nombre de visite : 185 |

[AMA (Art Media Agency)] - La Turquie commence à agacer les musées internationaux. Le pays refuse de prêter ses œuvres aux musées qui les réclament à cause de litiges sur des œuvres datant de l’Antiquité. Celles-ci appartiendraient légalement à la Turquie mais n’auraient jamais été rendues par les pays qui les ont en leur possession. Elle réclame par exemple à l’Allemagne un Sphinx découvert dans l’ancienne cité hittite de Hattusha par des archéologues allemands et exposé depuis 1915, . Ceux-ci l’ont ramenée à Berlin pour la restaurer. La statue n’est jamais retournée en Turquie. Un sarcophage découvert fin 2010 aux Ports francs de Genève lors d’un contrôle d’inventaire effectué par les douanes suisses est aussi réclamé.

En Europe, les musées concernés par l’embargo sont le Louvre, le musée Pergamon de Berlin, le British Museum, et le musée Victoria and Albert à Londres. En Amérique le New York’s Metropolitan Museum of Art, le Getty Museum de Los Angeles, le musée de Cleveland et le musée de Dumbarton Oaks se voient aussi refuser le prêt d’œuvres.

Le gouvernement turc, bien que pro-occidental puisqu’il demande de rentrer dans l’Union européenne, a été encouragé par le succès qu’a rencontré l’Italie quand elle a réclamé des œuvres à plusieurs musées américains ces dernières années.

À lire aussi