EURTRY:

Accueil > Nos rubriques > Europe > L’Italie appelle au boycott de la Turquie sur (...)

L’Italie appelle au boycott de la Turquie sur la décision concernant la mosquée Sainte-Sophie


Ecrit par Hakan, 2020-07-14 18:26:04


Les retombées de la décision de la Turquie d’utiliser le musée Sainte-Sophie comme mosquée se poursuivent. Les ultra-natioalistes italiens ont demandés à boycotter la Turquie.

La basilique Sainte-Sophie a été construite à l’origine comme une basilique chrétienne il y a près de 1 500 ans avant de devenir une mosquée en 1453 par le conquérant Fatih Mehmet II, avant qu’elle soit transformé en un musée par Mustafa Kemal Atatürk sur décision ministérielle en 1934 mais, la décision du conseil des ministres ont décidé autrement et ont affirmés qu’elle redevienne une mosquée.

Les autorités turques utiliseront désormais l’espace comme une mosquée et indiquent que les symboles chrétiens seront recouverts de rideaux pendant les périodes de prière musulmane et rouverts à tous les visiteurs à d’autres moments.

La turquie rejette la "condamnation" de l’UE sur Sainte-Sophie

Le ministre des Affaires étrangères, Mevlüt Çavuşoğlu, a rejeté les propos tenus par le chef de la politique étrangère de l’ UE , Josep Borrell, qui a condamné la décision de la Turquie de changer le statut de Sainte-Sophie en mosquée.

« Nous rejetons le mot« condamnation ». Il y a des sites qui ont été construits comme une mosquée en Espagne puis transformés en églises. Maintenant, devons-nous aussi dire à l’Espagne : "Transformez-les en mosquées, nous vous condamnons ?" a-t-il demandé lors d’une conférence de presse avec son homologue maltais Evarist Bartolo.

« Si Borell avait dit :« Il vaudrait mieux qu’elle ne s’ouvre pas ». Je respecterais cela. S’il avait dit : « Ce serait mieux s’il restait un musée ». Je l’aurais respecté, mais nous rejetons le mot « condamnation » », a déclaré le ministre, soulignant que la Turquie agit de « manière constructive » car Sainte-Sophie sera ouverte aux visiteurs.

Le 13 juillet, le Conseil des affaires étrangères de l’UE "a condamné la décision turque de convertir un monument emblématique comme Sainte-Sophie", a déclaré Borrell après une réunion.

« Cette décision va inévitablement alimenter la méfiance, promouvoir une division renouvelée entre les communautés religieuses et saper nos efforts de dialogue et de coopération », a déclaré Borrell.

Mot-clé :
Gouvernement Religions Sainte-Sophie (Aga Sofia)
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank