lundi 18 octobre 2021
Accueil | Nos rubriques | International

Hillary Clinton qualifie la reconnaissance du "génocide arménien" « de porte dangereuse »

mercredi 1er février 2012 | par Turquie News


La secrétaire d’Etat Hillary Clinton a déclaré jeudi que la reconnaissance politique du "génocide arménien" par les Etats-Unis « ouvre une porte qui est très dangereuse à franchir ».

Questionné sur le refus par les Etats-Unis de céder au chantage du lobby arménien qui presse pour la reconnaissance, Hillary Clinton a déclaré que le contentieux Turco-Arménien est une question historique et non pas politique.

« Je pense qu’il est juste de dire que c’était toujours vu, et à juste titre, comme un débat historique plutôt que politique. Et je pense qu’est la position juste pour le Gouvernement des Etats-Unis car même si l’évènement fut épouvantable, employer la puissance du gouvernement pour résoudre les questions historiques est, je pense, une porte très dangereuse à franchir. La question est très émotionnelle, je le reconnais, et j’ai une grande sympathie pour ceux qui sont si incroyablement passionné par cela » a dit Hillary Clinton à l’auditoire.

Elle a aussi pris du temps pour répondre à une question de la même personne sur le passage d’une loi de censure pro-arménienne devant le Sénat français.

« ... Une de nos grandes forces est que nous ne criminalisons pas les opinions. Dans notre pays, les gens peuvent dire tout ce qu’ils veulent. Mais dans d’autres pays, incluant des amis proches et alliés comme la France, ils ont des standards différents, des histoires différentes, mais j’espère que nous ne sommes pas sur la voie de la pénalisation de la pensée et de la parole » a expliqué la Secrétaire d’Etat.



Nombre de visite 336

Sélection d'article