Accueil | Nos rubriques | Histoire

Charles T. Riggs et la cessation des massacres d'Arméniens

mercredi 21 avril 2021 | par SibiryaKurdu


"Violations du droit des gens", Bulletin quotidien de presse étrangère, n° 81, 21 mai 1916, p. 2 :

"Turquie. — Avant les massacres d’Arménie, dit le Rév. Charles T. Riggs, qui vient de retourner à New-York après avoir séjourné sept ans en Turquie, il y avait 1.500.000 Arméniens en Turquie, et probablement 2.500.000 ailleurs. Il en reste environ 140.000 à Istanbul et 100.000 dans les villes arméniennes [curieusement, il oublie les populations arméniennes exemptées de déportation , hors Anatolie orientale], tandis qu’environ 200.000 se sont réfugiés en Russie et en Perse. De ceux qui ont été transportés à Alep, à Damas et dans la Mésopotamie du Nord , environ 500.000 sont encore vivants. Les massacres cessèrent par suite de l’intervention conjointe des ambassadeurs des Etats-Unis , d’Allemagne et d’Autriche [en réalité, surtout après les alertes lancées en interne par des fonctionnaires ottomans, notamment Tahsin Bey à Erzurum]. — World (amér.), 21.4."

Le missionnaire américain Charles Trowbridge Riggs est l’auteur d’une traduction de l’Histoire de Mehmet II de Kritoboulos d’Imbros (History of Mehmed the Conqueror, Princeton, Princeton University Press, 1954). Il a continué à travailler au Robert College d’Istanbul sous la République turque. Décédé en 1953, il est enterré au cimetière protestant de Feriköy.

Sur les sources américaines : Les témoignages américains sur la tragédie arménienne de 1915

Cemal Azmi Bey et les Arméniens

Tahsin Bey : protecteur des Arméniens, homme de confiance de Talat Paşa et membre de l’Organisation Spéciale

L’installation des déportés arméniens à Deir ez-Zor (1915)

Première Guerre mondiale : les efforts pour ravitailler et aider les déportés arméniens

Les enquêtes diligentées par le gouvernement américain en Anatolie orientale (1919-1920)

Sur les sources allemandes : Les Arméniens et la pénétration allemande en Orient (époque wilhelmienne)

Atrocités arméniennes : une réalité admise par les Allemands contemporains (en public et en privé)

Ali Fuat Erden et Hüseyin Hüsnü Erkilet : d’une guerre mondiale à l’autre

Ernst Jäckh et les Arméniens

Le point de vue du publiciste allemand Ernst Jäckh sur les massacres d’Arméniens

Le général Friedrich Bronsart von Schellendorf et les Arméniens

Le comte Johann Heinrich von Bernstorff et les Arméniens

Mémoires de guerre : les contradictions entre le général Ludendorff et le maréchal Hindenburg

Sur les documents ottomans : Les assassinats de Talat Paşa (Talat Pacha) et de Simon Petlioura : la question de leur responsabilité personnelle dans les massacres dont ils ont été accusés

"Génocide arménien" : les télégrammes secrets (authentiques) de Talat Paşa (Talat Pacha)

Le contenu des "carnets" de Talat Paşa (Talat Pacha)

Sur les sources syriennes : Ihsan al-Djabri et les Arméniens

L’émir Chekib Arslan et les Arméniens

Sur le témoignage de l’officier suédois Gustav Hjalmar Pravitz : Le témoignage du major Gustav Hjalmar Pravitz (suédois)

Sur les comptes rendus du journaliste autrichien Stephan Steiner : L’Autrichien Stephan Steiner : un suivi journalistique de la reconquête ottomane à l’Est (1918)


Voir en ligne : http://armenologie.blogspot.com/202...