𝟯𝟬 𝗔𝗢𝗨T𝟭𝟵𝟮𝟮 : 𝗟𝗔 𝗩𝗜𝗖𝗧𝗢𝗜𝗥𝗘 𝗧𝗨𝗥𝗤𝗨𝗘 𝗔 𝟭𝟬𝟬 𝗔𝗡𝗦 ! - Turquie News
lundi 26 septembre 2022

𝟯𝟬 𝗔𝗢𝗨T𝟭𝟵𝟮𝟮 : 𝗟𝗔 𝗩𝗜𝗖𝗧𝗢𝗜𝗥𝗘 𝗧𝗨𝗥𝗤𝗨𝗘 𝗔 𝟭𝟬𝟬 𝗔𝗡𝗦 !

Publié le | par Engin | Nombre de visite : 266 |
𝟯𝟬 𝗔𝗢𝗨T𝟭𝟵𝟮𝟮 : 𝗟𝗔 𝗩𝗜𝗖𝗧𝗢𝗜𝗥𝗘 𝗧𝗨𝗥𝗤𝗨𝗘 𝗔 𝟭𝟬𝟬 𝗔𝗡𝗦 !

𝟯𝟬 𝗔𝗢𝗨T𝟭𝟵𝟮𝟮 : 𝗟𝗔 𝗩𝗜𝗖𝗧𝗢𝗜𝗥𝗘 𝗧𝗨𝗥𝗤𝗨𝗘 𝗔 𝟭𝟬𝟬 𝗔𝗡𝗦 !

30 𝐴𝑔̆𝑢𝑠𝑡𝑜𝑠 𝑍𝑎𝑓𝑒𝑟 𝐵𝑎𝑦𝑟𝑎𝑚ı𝑚ı𝑧 𝑘𝑢𝑡𝑙𝑢 𝑜𝑙𝑠𝑢𝑛 !

Les Turcs célèbrent, toute cette semaine, le centenaire de la victoire finale, gagnée contre l’armée grecque, lors de la bataille de Dumlupinar en 1922 qui ponctue la Guerre de Libération turque.

A l’issue de la bataille de Sakarya en septembre 1921, l’armée hellène est obligée de reculer face au mouvement national de libération que mène le héros des Dardanelles, Mustafa Kemal.

D’ailleurs, grâce à la victoire des Dardanelles, Mustafa Kemal gagne ses galons de Maréchal par la Grande Assemblée Nationale de Turquie qui lui confie la mission de jeter l’ennemi hors du pays.

Les armes et les canons sont discrètement ramenés d’Istanbul sur le champ de bataille. La plupart du peu de matériel avait été endommagée par l’occupant et a dû être réparée. De nouvelles armes sont achetées avec les maigres moyens à disposition. Les soldats épuisés sont formés à l’art de l’assaut.

Mustafa Kemal mène adroitement une diplomatie qui divise les alliés et lui fait gagner la sympathie des Français et des Italiens, tandis que les Anglais soutiennent et arment l’envahisseur grec.

Le 26 août 1922, Mustafa Kemal lance l’offensive sur une armée grecque bien mieux équipée.

Pourtant, quelques heures plus tard, les bastions ennemis tombent les uns après les autres.
Le 30 août, le bataillon grec est totalement encerclé et capitule. Parmi les prisonniers figure le commandant en chef grec, Trikopis. L’armée grecque est chassée jusque Izmir qui sera libérée par les forces kémalistes le 9 septembre suivant.

Ainsi, prend fin l’occupation de la Turquie par les Grecs. Cette victoire va permettre aux Turcs de faire accepter le traité de Lausanne et de construire un pays libre et indépendant.

Pour finir, je souhaite exprimer une pensée émue et un hommage des plus profonds envers Mustafa Kemal Atatürk sans qui je n’aurais jamais été ce que je suis, comme l’immense majorité des Turcs.
Mon hommage est d’autant plus appuyé que chaque année les réactionnaires revanchards anti-républicains semblent gagner un peu plus de terrain. Sans honte, ils réécrivent une histoire imaginaire, sans Atatürk, en faisant croire qu’un beau matin les soldats turcs ont gagné la guerre contre l’ennemi, seuls, sans commandement !....
Cette année, c’est Mehmet Zeybek, maire réactionnaire de ma province d’origine Afyon (Eh oui…) qui s’est tristement illustré dans ce vil exercice.
En effet, lors de son allocution à l’occasion des célébrations du centenaire de la victoire de la Guerre de Libération turque, le maire a cité un pseudo historien Kadir Mısıroğlu. Cet individu, authentique théoricien du complot et haineux anti-Atatürk, avait notamment déclaré : « 𝐽’𝑎𝑢𝑟𝑎𝑖𝑠 𝑝𝑟𝑒́𝑓𝑒́𝑟𝑒́ 𝑞𝑢𝑒 𝑙𝑒𝑠 𝐺𝑟𝑒𝑐𝑠 𝑔𝑎𝑔𝑛𝑎𝑠𝑠𝑒𝑛𝑡 𝑙𝑎 𝑔𝑢𝑒𝑟𝑟𝑒 𝑓𝑎𝑐𝑒 𝑎𝑢𝑥 𝑇𝑢𝑟𝑐𝑠 ! ».
L’obscurantisme mêlé à la haine, au grotesque et au ridicule, lui ont fait également dire :
« 𝑆𝑡𝑎𝑙𝑖𝑛𝑒 𝑎 𝑏𝑎𝑡𝑡𝑢 𝑙𝑒𝑠 𝐴𝑙𝑙𝑒𝑚𝑎𝑛𝑑𝑠 𝑒𝑛 𝑟𝑒́𝑐𝑖𝑡𝑎𝑛𝑡 𝑙𝑒 𝐶𝑜𝑟𝑎𝑛 » ;
« 𝐾𝑎𝑟𝑙 𝑀𝑎𝑟𝑥 𝑒𝑠𝑡 𝑛𝑒́ 𝑎̀ 𝑇𝑟𝑒̀𝑣𝑒𝑠 𝑑𝑎𝑛𝑠 𝑢𝑛𝑒 𝑟𝑒́𝑔𝑖𝑜𝑛 𝑡𝑟𝑒̀𝑠 𝑚𝑜𝑛𝑡𝑎𝑔𝑛𝑒𝑢𝑠𝑒, 𝑙𝑎̀-𝑏𝑎𝑠, 𝑖𝑙 𝑒́𝑡𝑎𝑖𝑡 𝑒𝑛 𝑐𝑜𝑛𝑡𝑎𝑐𝑡 𝑎𝑣𝑒𝑐 𝑙𝑒𝑠 𝐷𝑗𝑖𝑛𝑛, 𝑑𝑒𝑠 𝑐𝑟𝑒́𝑎𝑡𝑢𝑟𝑒𝑠 𝑠𝑢𝑟𝑛𝑎𝑡𝑢𝑟𝑒𝑙𝑙𝑒𝑠 » ;
« 𝑄𝑢𝑒 𝑐𝑒𝑙𝑢𝑖 𝑞𝑢𝑖 𝑎𝑝𝑝𝑟𝑒́𝑐𝑖𝑒 𝑀𝑢𝑠𝑡𝑎𝑓𝑎 𝐾𝑒𝑚𝑎𝑙 𝑛𝑒 𝑣𝑖𝑒𝑛𝑛𝑒 𝑝𝑎𝑠 𝑎̀ 𝑚𝑒𝑠 𝑓𝑢𝑛𝑒́𝑟𝑎𝑖𝑙𝑙𝑒𝑠 ! ».
Ce dernier souhait aura été exaucé…

Atam ruhun şad olsun, seni unutmadık.
Ya İstiklal Ya Ölüm !

𝐍𝐎𝐓𝐄 : La toile en illustration est signée de Avni Arbaş, peintre dit « de l’Ecole turque de Paris ». En effet, Avni Arbaş a vécu à Paris de 1951 à 1977. A son retour au pays, il a notamment travaillé sur Atatürk, Istanbul et le Bosphore.
Merci à Son excellence Cem Kahyaoglu ambassadeur de Turquie
#30AgustosZaferBayrami - #ataturk - #cemkahyaoglu #avniarbas

À lire aussi