100e anniverssaire de la république de Turquie

Histoire

VAN massacre du 20 avril 1915

Publié le | par Hakan | Nombre de visite 189
VAN massacre du 20 avril 1915

ANNONCE DU GROUPE DE TRAVAIL TADA-FEYM SUR VAN MASSACRE DU 20 AVRIL 1915

À l’occasion du 108e anniversaire du massacre vicieux de 22 900 musulmans innocents au centre provincial de la ville de Van le par des gangs arméniens mutins (Hunchak, Dashnak et autres), Nous, le peuple turc du monde entier, voudrions commémorer nos martyrs avec compassion et amour, en nous inclinant devant leur mémoire honorable et aimante avec respect.

Le massacre du VAN trouve son origine dans l’attitude mutine des gangs arméniens fanatiques acquise au plus profond de l’histoire. Des massacres similaires commis par des Arméniens ont été observés tout au long des guerres russo-ottomanes de et -78, en raison de la coopération des Arméniens avec l’ennemi, ainsi que d’autres massacres majeurs commis par des Arméniens seuls.

Au cours des premières phases de ces invasions russes, visant la réalisation des ambitions historiques de la Russie, certains Arméniens qui connaissaient très bien la région en tant que citoyens ottomans et dont la deuxième langue était le turc, ont conduit les forces russes dans les territoires turcs, les obligeant à attaquer les forces turques et massacrer de nombreux musulmans. Les Arméniens ont répété des pratiques semblables dans le VAN MASSACRE.

En raison du fait que les hommes turcs étaient engagés dans les efforts de guerre contre les armées ennemies envahissantes sur six fronts de bataille différents pendant la Première Guerre mondiale, et que cette situation a créé une vulnérabilité dans les forces de sécurité de la région, les Arméniens qui voulaient profiter de cette situation commise des massacres à grande échelle dans les villages et villes de l’est de la Turquie, contre la population musulmane. La véritable intention des Arméniens était de réduire le nombre de musulmans locaux et d’augmenter ainsi le rapport entre la population chrétienne de la région et les musulmans.

Une fois que l’armée russe tsariste est entrée en Anatolie orientale, profitant de cette période de faiblesse de l’État ottoman, les Arméniens ont intensifié leurs activités terroristes dans la ville de Van dans le but de gagner la majorité dans la population de la ville, tout en aidant une fois de plus les envahisseurs russes. Armée. Leurs massacres dans la région culminèrent le , au centre de Van.

Au cours de ces massacres où 22 900 musulmans ont péri, des meurtres extrêmement cruels et inhumains ont eu lieu sur l’île d’Akdamar où se trouve une église arménienne historique ; Les gangs arméniens ont également commis toutes sortes d’actes immoraux contre les femmes et les filles musulmanes. Beaucoup de filles et de femmes ont fini par se suicider en se jetant dans le lac de Van pour se protéger, protéger leur honneur et leur dignité contre les violences sexuelles des Arméniens.

La meilleure réponse aux revendications arméniennes sans fondement est peut-être venue du premier Premier ministre de la République arménienne, Hovhannes Katchaznouni, dans son manifeste de à la conférence du parti de la Fédération révolutionnaire arménienne (Dashnaktsutyun), à Bucarest. Ce manifeste de Katchaznouni, qui a été retiré des bibliothèques du monde occidental civilisé (!) par les propagandistes arméniens, blâmait non pas les Turcs, mais les Arméniens comme "le responsable de la souffrance des Arméniens". Il déclare que « les Arméniens se sont rebellés contre leur propre État et ont commis une trahison en coopérant avec les pays impérialistes qui occupaient l’Empire ottoman ».

Sur la base de ces confessions arméniennes et des recherches de l’historien et démographe expert, le professeur Justin McCarthy, nous savons maintenant que 1 189 332 musulmans ont perdu la vie en Anatolie au cours de ces années, principalement aux mains d’Arméniens rebelles.

Considérant les chiffres de population d’avant la Première Guerre mondiale de Johanness Lepsius et de nombreux rapports d’archives montrant le nombre d’Arméniens survivant à la guerre, nous arrivons à la conclusion que seuls environ 83 000 Arméniens ont perdu la vie lors des réinstallations forcées de .

Malgré de telles informations d’archives véridiques, la machine de propagande arménienne recourt à toutes sortes d’intrigues et de tromperies, racontant au public mondial le plus grand mensonge de tous les temps - que 1,5 million d’Arméniens ont été tués aux mains des Turcs ! Ils poursuivent des politiques similaires à celle du ministre de la Propagande de Hitler, Joseph Goebbels. Chaque année, ils s’engagent dans des activités politiques pour forcer les politiciens du monde entier à adopter des résolutions dénuées de sens et non contraignantes déclarant le Journée du souvenir du génocide arménien.

D’autre part, nous souhaitons que les gens sains d’esprit, impartiaux et justes du monde se posent au moins la question même que l’historien français, le professeur Yves Bérnard s’est posée une fois, lorsqu’il a donné le titre suivant à l’un de ses livres : « Génocide arménien : Et si on nous avait menti ? (Génocide arménien : Et s’ils nous avaient menti ?) ».

Selon les recherches du professeur McCarthy, outre les pertes humaines qu’ils ont causées, les insurgés arméniens ont également détruit les 3 400 bâtiments, sauf 3, dans la province de Van, appartenant aux musulmans, et ont quitté la région.

Cordialement et Respect,

Uğur Kara
Président TADA - Alliance turque anti-diffamation

Orhan Tan
Président
du groupe FEYM - Réfutation des fausses affirmations arméniennes


Lire également
Comment décrivez-vous l'état présent des affaires entre la Turquie et l'Arménie ?

Comment décrivez-vous l’état présent des (…)

4 juillet 2024

Les arméniens de Turquie sont-ils opprimés en Turquie aujourd'hui ?

Les arméniens de Turquie sont-ils opprimés en (…)

4 juillet 2024

Talat Pacha a-t-il expédié des Télégrammes secrets ordonnant de procéder à des massacres ?

Talat Pacha a-t-il expédié des Télégrammes (…)

4 juillet 2024

Les turcs ont-ils vraiment tenté de massacrer les arméniens à partir de 1890 ?

Les turcs ont-ils vraiment tenté de massacrer (…)

4 juillet 2024