mercredi 7 décembre 2022

Un journaliste américain surpris en train de collecter des informations secrètes auprès de l’armée turque

Publié le | par Hakan | Nombre de visite : 370 |
Un journaliste américain surpris en train de collecter des informations secrètes auprès de l'armée turque

Un journaliste américain , interdit d’entrer en Turquie depuis 2016, a été détecté en train de piéger de nombreux citoyens turcs, y compris du personnel militaire, sur les réseaux sociaux dans le but de recueillir des informations confidentielles sur les mouvements et le statut de l’armée turque en Libye, en Syrie et en Azerbaïdjan, a rapporté l’agence de presse Demirören le 19 avril.

Il a été révélé que Lindsey Tyler Snell , une journaliste basée en Allemagne et l’un des rédacteurs du journal d’investigation ayant des liens avec le FETÖ, s’efforce depuis longtemps de communiquer avec des dizaines de personnes turques, y compris du personnel militaire, pour collecter des informations de la présence de l’armée turque à l’étranger et de l’industrie de la défense turque.

Outre les médias sociaux comme Facebook, Twitter et Instagram, elle utilisait également Tinder, l’application de rencontres la plus populaire au monde, à partir de laquelle la journaliste partageait des vidéos et des photos et entamait un dialogue sexuel avec des militaires, selon l’agence.

L’agence a rapporté que Snell publiait également du contenu anti-turc et anti-azerbaïdjanais via ses comptes de médias sociaux pendant la guerre du Haut-Karabakh entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan.

Snell a été capturé par l’armée turque alors qu’il pénétrait illégalement en Turquie via la Syrie en août 2016, puis expulsé après trois mois d’emprisonnement pour espionnage. Il a également été révélé que Snell est en relation avec des éléments du PKK/YPG ainsi qu’avec le FETÖ.

Source avec Hüriyet Daily News

À lire aussi

Turquie et CPEC

Turquie et CPEC

29 novembre 2022