dimanche 29 janvier 2023

Un jeune homme de 19 ans originaire de Trabzon est mort à Paris en plein jour

Publié le | par Hakan | Nombre de visite 1790
Un jeune homme de 19 ans originaire de Trabzon est mort à Paris en plein jour

Akın Genç (19 ans), un étudiant en architecture originaire de Trabzon, a reçu une balle dans la tête en pleine rue à Aulnay sous bois, dans la banlieue de Paris. Le jeune a perdu la vie à l’hôpital où il a été transporté.

L’attaque a eu lieu à Aulnay-sous-Bois

L’incident s’est produit à Aulnay-sous-Bois à Paris jeudi soir. Akın Genç, un jeune Franço-Turc originaire de Trabzon, qui étudiait l’architecture à la faculté des beaux-arts à Paris, a reçu une balle dans la tête par un inconnu alors qu’il rentrait chez lui après ses cours.

Son corps sera envoyé à Trabzon

Genç, qui est resté au sol baignant dans son sang, n’a pu être sauvé malgré les interventions faites à l’hôpital où il a été transporté. Alors que la police française a ouvert une enquête sur la mort de Genç, on a appris que le corps serait amené à Trabzon pour y être enterré après l’autopsie. On a appris qu’Akin Genç, qui a 2 frères et sœurs, vit en banlieue avec sa famille.

D’après les informations que nous avons reçues, le corps de Genç sera envoyées à Trabzon pour y être inhumé après la procédure judiciaire.

Un message du président de l’Association du peuple de Paris Trabzon

Le président de l’Association du peuple de Trabzon à Paris, Bülent Cumur, a annoncé dans une déclaration au journaliste du DHA qu’Akın Genç était étudiant en architecture à Paris, la capitale de la France. Il a également déclaré : "Une personne dont l’identité n’a pas encore été déterminée, est arrivé par derrière le jeune Akın qui rentrait chez lui après ses cours et lui a tiré une balle dans la tête à bout portant.
Notre seule consolation sera que le meurtrier soit retrouvé et puni dès que possible. Puisqu’il s’agit d’une affaire judiciaire, le processus funéraire prendra une semaine. Condoléances à tous nos compatriotes, en particulier à la jeune famille".



À lire aussi