Turquie : Les députés du DTP dissous se retirent des débats parlementaires - Turquie News
mercredi 10 août 2022

Turquie : Les députés du DTP dissous se retirent des débats parlementaires

Publié le | Nombre de visite : 380 |
Turquie : Les députés du DTP dissous se retirent des débats parlementaires

Le parti pour une société démocratique, dont la dissolution a été prononcée par la Cour constitutionnelle, a décidé de se retirer de facto de l’Assemblée nationale.

Le président général de l’ancien parti dissolu DTP Ahmet Türk a déclaré : « Le groupe de notre parti s’est retiré des travaux du Parlement. Nous sommes derrière la déclaration que nous avons faite auparavant ».

Les députés du parti dissolu DTP ont annoncé qu’ils ne prendront pas part aux débats budgétaires, qui seront entamés en session plénière.

Après qu’Ahmet Türk et Aysel Tug(luk aient été démis de leur fonction de député, le nombre des députés du parti dissolu DTP a baissé à 19.

En cas ou ils ne démissionnent pas, les 19 députés pourront occuper leur siège en qualité de député indépendant et peuvent aussi envisager de constituer un nouveau groupe dépendant d’un autre parti politique.

Il est requis une présence de 20 députés à cette fin.

A la suite de la décision de fermeture du parti, la déclaration du député indépendant d’Istanbul Ufuk Uras se disant en faveur d’être le « 20ème » personne requise pour constituer un groupe ouvre la voie à cette éventualité.

Aysel Tug(luk, qui a été interdite de la vie politique avec Ahmet Türk, a annoncé qu’elle allait se rendre pour témoigner au procès en cours à son encontre à Diyarbak ?r, qui était un sujet de polémique depuis longtemps.

La Cour constitutionnelle turque a annoncé vendredi la dissolution du "Parti pour une société démocratique" (DTP), à cause de ses liens avec le PKK (terroriste), a rapporté l’agence de presse Anatolia.

Elle a jugé à l’unanimité le "Parti de la société démocratique" (DTP) coupable de coopération avec la guérilla du "Parti des travailleurs du Kurdistan" (PKK), inscrite sur la liste des organisations terroritses de la communauté internationale.

nombre d’observateurs estiment pourtant que le DTP n’est ni plus ni moins la vitrine politique légale des terroristes du PKK. Le parti prétend cependant qu’il n’a "pas de liens organiques" avec le PKK mais refuse catégoriquement de qualifier celui-ci d’organisation terroriste et pousse l’ambiguïté jusqu’à appeller le gouvernement à négocier avec lui.

Le PKK est considéré comme une organisation terroriste par la communauté internationale. Les attentats de l’organisation séparatiste ont causé la mort de quelque 45.000 personnes depuis 1984, début des attentats du groupe terroriste qui vise à instaurer un Etat indépendant kurde dans le sud-est de la Turquie.

À lire aussi