lundi 30 janvier 2023

Soixante-dix-sept navires en ligne pour traverser le « corridor céréalier » en Turquie

Publié le | par Hakan | Nombre de visite 130
Soixante-dix-sept navires en ligne pour traverser le « corridor céréalier » en Turquie

L’Ukraine, avec ses partenaires, cherche des moyens de renforcer l’initiative céréalière et d’étendre ses capacités, car la Russie a encore la possibilité de limiter ses opérations. Actuellement, 77 navires sont en attente d’inspection en Turquie.

"L’initiative céréalière a été prolongée de 120 jours, mais la Russie a toujours les outils pour limiter artificiellement ses capacités", a déclaré sur Facebook le ministre ukrainien des Infrastructures, Oleksandr Kubrakov .

Le ministre a noté qu’actuellement, 77 navires étaient en attente d’inspection en Turquie. En raison de la position de la Fédération de Russie, il y a cinq fois moins d’inspections par jour qu’auparavant et les ports de la région d’Odessa utilisent jusqu’à 50 % de leur capacité. En conséquence, l’Ukraine ne devrait pas dépasser 3 millions de tonnes d’exportations de céréales en novembre. En revanche, en octobre, les exportations ont atteint 4,3 millions de tonnes et, techniquement, l’Ukraine a pu exporter 6 millions de tonnes par mois.

Kubrakov a discuté des moyens de renforcer l’initiative céréalière et d’étendre ses capacités avec l’ambassadrice américaine en Ukraine Bridget Brink et le coordinateur des sanctions du département d’État américain James O’Brien.

À lire aussi