mercredi 15 septembre 2021
Accueil | Nos rubriques | Actualité

Omer Celik ; « Les agressions militaires de l’Arménie contre l’Azerbaïdjan ne resteront pas impunies »

lundi 13 juillet 2020 | par Engin


Omer Celik ; « Les agressions militaires de l'Arménie contre l'Azerbaïdjan ne resteront pas impunies »

Omer Celik ; « Les agressions militaires de l’Arménie contre l’Azerbaïdjan ne resteront pas impunies »

Source : https://www.lagazetteaz.fr/news/politique/1226.html

Bakou / Lagazetteaz

Les agressions militaires de l’Arménie contre l’Azerbaïdjan ne resteront pas impunies, a déclaré le porte-parole du Parti de la justice et du développement (AK Parti ), Omer Celik, en rapporte Lagazetteaz, citant les médias turcs.

Selon Celik, la Turquie soutient et soutiendra l’Azerbaïdjan avec tous les moyens possibles.

Rappelons que le Ministère turc des Affaires étrangères a récemment diffusé une déclaration dans laquelle il était noté que la réaction de l’Azerbaïdjan aux attaques de l’Arménie était une preuve concrète que l’agression de l’Arménie ne resterait pas sans réponse. Cette déclaration indique également que le Ministère turc des Affaires étrangères condamne fermement l’attaque des forces armées arméniennes contre la région de Tovouz de l’Azerbaïdjan.« La Turquie sera toujours aux côtés de l’Azerbaïdjan dans la protection de son intégrité territoriale en utilisant tous les moyens disponibles. » - a été souligné dans cette déclaration.

Il convient de noter qu’à partir d’hier après-midi, les forces armées arméniennes ont rompu le cessez-le-feu afin de faire monter les tensions dans les différentes directions frontalières de l’Azerbaïdjan, y compris dans la région de Tovouz. Pendant la nuit du 12 au 13 juillet, la situation à la frontiere arméno-azerbaïdjanaise restait tendue. Le tir exact des unités de l’armée azerbaïdjanaise lors de ces affrontements nocturnes à l’aide d’artillerie, de mortiers et de chars a détruit un bastion, des installations d’artillerie, des équipements automobiles et le personnel militaire de l’Arménie. Le lieutenant principal de l’armée azerbaïdjanaise Mahmudov Rachad Rachid oglou est tombé en martyr de cette bataille.

Rappelons que le conflit du Haut-Karabagh entre les deux pays du Caucase du Sud a commencé en 1988 en raison des revendications territoriales de l’Arménie contre l’Azerbaïdjan. Depuis, le Haut-Karabagh et les sept districts environnats, soit 20% du territoire azerbaïdjanais, sont occupés par les forces armées arméniennes.

En mai 1994, les parties ont convenu d’un cessez-le-feu et des négociations de paix restent toujours infructueux malgré les auspices du groupe de Minsk de l`OSCE coprésidés par la Russie, la France et les États-Unis.

Les quatre résolutions adoptées par le Conseil de sécurité des Nations unies sur la libération du Haut-Karabagh occupé et des territoires environnants ne sont toujours pas respectées par l’Arménie.



A la Une

Nombre de visite 290

Sélection d'article