EURTRY:

Accueil > Turquie, le guide > Destinations > Les montagnes des dieux Nemrut

Les montagnes des dieux Nemrut


Ecrit par Hakan, 2020-06-09 11:01:59


Les gigantesques statues des Dieux , pesant chacune 6 tonnes et mesurant environ 10 mètres, sont la preuve la plus importante qu’un effort surhumain fut nécessaire à la construction par le roi Antiochos 1er de Commagène de son propre tombeau monumental, au sommet de la montagne Nemrut à une altitude de 2206 mètres, l’un des points culminants de la Mésopotamie.
Il a aussi bien été necessaire de transporter de la vallée les colosses de rochers composant les matières principales de cette construction que d’utiliser des éclats de pierres d’un diamètre de 150 mètres et hauts de 50 mètres afin de recouvrir les tombeaux . Ainsi, grâce à cette précaution ingénieuse et efficace les tombeaux ont été protégés des pillages. Le tumulus regorge encore aujourd’hui de nombreux trésors qui attendent d’être découverts. Mais les statues des Dieux et les lieux saints, qui entourent le tumulus des trois côtés, sont tout aussi sans égal. De ce fait, c’est une richesse culturelle qui figure dans la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

LA CROISEE DES CIVILISATIONS DE L’EST ET DE L’OUEST : L’HERITAGE DU ROYAUME DE COMMAGENE

Le royaume de Commagène qui régna dans la région en tant qu’état indépendant entre les années 109 av. J.C. et 72 ap. J.C., c’est-à-dire pendant environ 200 ans, se distingue comme une civilisation qui relie les cultures et croyances des civilisations macédonienne et perse.Ce rapprochement provient du fait que Mithridate Ier Kallinicos de Commagène, roi fondateur du royaume, a un lien de parenté avec le souverain perse Darius et le souverain macédonien Alexandre le Grand.

Vous pouvez également trouver dans le district de la ville d’Adıyaman d’autres monuments majestueux du Royaume de Commagène qui régna à une époque comme l’état le plus puissant de la région. Les personnes qui souhaitent connaître et approfondir les connaissances de cette civilisation doivent absolument visiter le Tumulus de Karakuş où se trouvent les tombeaux parés de colonnes et de statues de la famille royale, les sites de nécropole et les mosaïques du sol de la ville de Perre qui est l’une des plus grandes villes du royaume ainsi que la ville d’Arsemeia , lieu saint du royaume où se trouvaient autrefois le sanctuaire et les palais.

Les amateurs de l’Histoire et de la culture peuvent découvrir les traces d’autres cultures dans ces terres berceaux de différentes civilisations. Le pont de Cendere, l’un des plus anciens pont de l’époque romaine en Anatolie, datant du 1er siècle apr. J.-C. ainsi que la Nouvelle Citadelle, datant du Royaume de Commagène mais dont les vestiges actuels appartiennent à la période de Mamelouk, sont les principaux monuments à visiter.

VOUS POUVEZ Y CONTEMPLERLE PLUS BEAU LEVER DE SOLEIL

L’un des rituels incontournables des visteurs de Nemrut est de contempler le lever du soleil au sommet du Mont Nemrut. Le roi Antiochos précisa sur les épigraphes que leur origine provenaient des civilisations de l’Est et de l’Ouest et installa sur les flancs Ouest et Est les statues des Dieux qu’il désigna par des noms perse et macédonien. Grâce à cet emplacement, vous pouvez être témoin de ce paysage unique en compagnie des statues des Dieux qui contemplent le lever et le coucher du soleil depuis 2000 ans.

COMMENT S’Y RENDRE ?

Le tumulus du Mont Nemrut se situe à 86 km de l’est de la ville d’Adıyaman dans les frontières de la sous-prefecture de Kahta. Il est possible de rejoindre Adıyaman par des vols depuis İstanbul et Ankara. La période avril-octobre est la saison idéale pour la visite de la montagne.

Mot-clé :
tourisme Tourisme en Turquie
Plan du site | RSS 2.0 | Copyright Turquie News 2006-2019 | Mentions légales PageRank