Accueil | Nos rubriques | Regard sur

Le maire de l’opposition d’Ankara, Mansur Yavaş, reçoit le prix international de la transparence

samedi 12 décembre 2020 | par Hakan


Transparency International, une ONG basée à Berlin qui œuvre pour mettre fin à la corruption, a décerné au maire de l’opposition d’Ankara, Mansur Yavaş, le prix spécial 2020.

Le maire du Parti républicain du peuple (CHP) a été le premier candidat à la mairie de Turquie à signer l ’« engagement de transparence » de l’organisation, avant de prendre ses fonctions l’année dernière.

Yavaş a mis fin à environ 25 ans de gouvernance par le Parti de la justice et du développement (AKP) au pouvoir à Ankara lorsqu’il a été élu aux élections locales de mars 2019. Yavaş s’est concentré sur la prudence financière et la réforme technocratique dans la capitale turque.

Le maire de 65 ans a lancé des enquêtes sur la corruption dans l’ancienne administration de l’AKP et adopté une série de changements pour promouvoir la transparence dans la gouvernance municipale, y compris la diffusion en direct d’appels d’offres, auxquels des dizaines de milliers de personnes se connectent.

La répression du maire du CHP contre le népotisme et ses services à la ville, en particulier pendant l’épidémie de COVID-19, l’ont aidé à obtenir le taux d’approbation le plus élevé parmi 10 des principaux maires métropolitains de Turquie, selon une enquête de la société de sondage PİAR .