mercredi 30 novembre 2022

Interview exclusive de Darbe pour la sortie de son album PARISTANBUL

Publié le | par Turquie News | Nombre de visite : 5085 |

Info Turquie News - www.turquie-news.com - Originaire de la ville de Sarcelles dans la région parisienne et âgé de 32 ans, Darbe vient de sortir son premier album intitulé "Paristanbul". Compositeur, auteur, interprète et producteur, Turquie News a voulu en savoir plus sur ce projet international qu’il a mené durant de longues années en parallèle avec ses études et sa carrière de Consultant en informatique décisionnelle.

Acheter sa musique sur Amazon.

 TURQUIE NEWS : Tout d’abord, pourquoi avoir choisi "Darbe" comme nom de scène ?
 Darbe : C’est un ami qui avait l’idée de ce nom, il y a une dizaine d’années. Dès que je l’avais entendu prononcer ce mot, j’avais tout de suite accroché, et depuis c’est resté. "Darbe", en turc, a plusieurs significations : le coup porté, un coup, un choc, ou encore un coup d’état. En ce qui me concerne, c’est dans un sens purement musical que je l’emploie.

 TN : Quelles sont vos influences musicales ?
 Darbe : D’une part la musique turque, surtout pour les instruments et les mélodies bien spécifiques. D’autre part la musique Hip-Hop des années 90, et plus particulièrement le Rap californien pour les sons de synthétiseurs, la façon de se poser et leur approche ludique de la musique.

 TN : Que voulez-vous dire par "approche ludique" ?
 Darbe : En France, les mentalités sont très différentes. Notre société manque encore d’ouverture d’esprit. Cela peut être bloquant sur de nombreux points pour nous les artistes.

 TN : Vous venez de sortir votre premier album "Paristanbul" à 32 ans : que faisiez vous auparavant ?

 Darbe : La musique a toujours été ma passion depuis mon plus jeune âge, mais je ne lui ai jamais donné la priorité par rapport à mes études, ma carrière professionnelle, ou encore ma vie privée. Cela m’a donc pris pas mal d’années pour m’organiser et finaliser cet album, et j’espère que ce ne sera qu’un début.

 TN : Pourquoi avoir choisi l’auto-production pour sortir cet album ?
 Darbe : Pour être libre de tout ce que je fais, vu que je n’ai pour l’instant aucune attente ni aucune prétention. Bien sûr, il y a des inconvénients, le principal étant le manque de moyens financiers pour faire de la publicité à grande échelle, mais l’auto-production est un choix qu’il faut savoir assumer.

 TN : Comment avez vous travaillé pour cet album ?
 Darbe : J’ai entièrement produit et réalisé cet album avec mes propres moyens. Comme je le disais, la musique a toujours été ma passion. A force de faire des chansons d’amateur, vint le moment où je me suis senti capable de faire des chansons de manière professionnelle, même avec peu de moyens. J’ai donc pris le temps de préparer cet album pendant plusieurs années : composition des musiques avec parfois des samples d’anciennes chansons turques, écriture de textes adaptés aux musiques en travaillant aussi bien le fond que la forme, sessions d’enregistrement et de mixage, etc. L’album, majoritairement en turc, comporte également du français et même un peu d’anglais.

 TN : Et de quoi parlent vos textes ?
 Darbe : Ils sont très variés. Certaines chansons racontent des histoires, d’autres parlent de tout et de rien. Il y a également des chansons à thèmes. Je parle entre autres de nous, franco-turcs, du fait d’avoir grandi avec deux cultures. Une des chansons est un bref bilan de génération en génération, en commençant par celle de nos parents et allant jusqu’à celle nos enfants. Il y a aussi une chanson où je m’adresse à ceux qui viennent de Turquie avec beaucoup d’espoir pour travailler en France, où je parle des jeunes qui perdent les liens avec les racines et les valeurs qui caractérisent les Turcs : le respect, l’amour du travail... Je parle aussi des valeurs du Hip-Hop qui n’existent plus vraiment aujourd’hui, je parle de la vie, de la mort... Bref, ce serait trop long de tous les énumérer, le mieux est de découvrir le tout en écoutant l’album.

 TN : Où peut t-on trouver votre album ?
 Darbe : Pour le moment, sur toutes les plateformes de téléchargement légal comme Amazon, iTunes, etc.

 TN : Quels sont vos projets à venir ?
 Darbe : Dans un premier temps, tourner quelques clips pour appuyer la promotion de cet album. Ensuite je voudrais évoluer vers la composition et la production, en travaillant notamment avec d’autres artistes, et également, je l’espère en réalisant des bandes originales de films.

 TN : Le mot de la fin ?
 Darbe : Merci à vous de m’avoir accordé cette interview. Et pour ceux que cela intéresse, rendez-vous sur ma page officielle www.facebook.com/DarbeOfficial pour suivre les actualités à venir.



À lire aussi